L'elargissement du monde au 15 e

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
dissertationnord-ouest de l’Anatolie, péninsule balkanique) et prend Constantinople en 1453. L’empire atteint son apogée sous l’impulsion du sultan Soliman le Magnifique (de l’Afrique du Nord à l’Iran, en passant par l’Egypte, doc. 3, p. 161). Les sultans prennent le titre de calife (celui qui dirige l’ensemble de la communauté des musulmans : l’umma). Son pouvoir politique revêt ainsi unedimension religieuse, car le calife doit veiller au respect de la charia (loi conforme au Coran). Le calife doit diriger la guerre sainte (jihad) pour étendre les terres soumises à l’islam (siège de Vienne en 1529). La dynastie ottomane développe progressivement un pouvoir absolu soumis à la charia.
L’empire ottoman est cosmopolite (50% de chrétiens). Il fait preuve de tolérance religieuse : lesinfidèles ne sont pas obligés de se convertir (accueil des juifs expulsés d’Espagne au XVe siècle). La branche chiite de l’islam, par contre, est considérée comme une hérésie et ses membres sont persécutés.
Constantinople devient la nouvelle capitale (dossier pp. 156-157). On trouve une majorité de musulmans (55%), des grecs orthodoxes, des catholiques, des chrétiens arméniens et des juifs. Lacathédrale Sainte-Sophie est transformée en mosquée et plus de 400 édifices religieux sont édifiés. Le palais impérial, construit par Mehmed II, abrite plusieurs milliers de personnes. La cité, qui prend le nom d’Istanbul, devient un carrefour entre l’Europe et l’Asie (dossier pp. 170-171).

2) La puissance des Habsbourg
Charles Quint, de la dynastie des Habsbourg, prend la tête du Saint Empire en1519. Il rêve de mettre en place une monarchie universelle, placée sous son égide (unifier l’Europe et combattre les Ottomans. Mais il se heurte aux intérêts politiques de la France, gouvernée par François Ier. Charles Quint abdique cependant en 1555 et son empire est divisé, tandis que s’envolent ses précédentes prétentions.

3) La méditerranée : une interface majeure
Les tensionsreligieuses sont nombreuses entre chrétiens et musulmans. La prise de Constantinople est vue comme une défaite pour la chrétienté, et la bataille de Lépante comme une victoire contre les musulmans. Cependant, la Méditerranée reste un espace de contacts majeurs : échanges culturels et artistiques entre les civilisations, échanges commerciaux avec la soie et les épices venus d’Asie. Mais la dépendance desapprovisionnements de l’empire ottoman et le monopole exercée par les cités italiennes (leurs intermédiaires), poussent les Portugais et les Espagnols à découvrir de nouvelles routes maritimes.

B) Les Européens à la découverte du monde (dossier pp. 166-167)
1) Un désir de découverte
La perception du monde reste encore mythologique à la fin du Moyen Age. En Europe, on croit ainsi en l’existencede territoires fabuleux, situés en Orient, par-delà les terres musulmanes (avec qui les Européens espèrent s’allier).

2) Un désir d’évangélisation
La « Reconquista » (reconquête assimilée par l’Eglise à une croisade) de la péninsule ibérique est achevée par Ferdinand d’Aragon et Isabelle de Castille en 1492 (date de la prise de Grenade). Motivés par leur désir d’évangélisation, lesEspagnols se tournent ensuite vers les territoires d’outre-mer. Ils sont cependant confrontés aux souverains musulmans d’Afrique du Nord.

3) La recherche d’une voie maritime vers l’Asie
Les routes d’Asie, indispensables pour l’approvisionnement des produits de luxe indiens et chinois, sont dominées par les Ottomans. Ce commerce très rentable est contrôlé, en Occident, par les marchands génois etvénitiens (monopole).
La découverte d’une voie maritime par le sud ou par l’ouest permettrait ainsi d’atteindre les territoires asiatiques, en évitant les musulmans et les intermédiaires.

4) Les progrès techniques
De nombreuses innovations, au XVe siècle, font progresser la navigation et facilitent les expéditions maritimes. L’astrolabe est un instrument de navigation permettant de se...
tracking img