L'esclavage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2802 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’esclavage
|1 | |PRÉSENTATION |

[pic]
Michel-Ange, Esclave mourant
Créé par Michel-Ange pour le mausolée inachevé de Jules II de Saint-Pierre-aux-Liens de Rome, cet Esclave est sans doute un symbole des Arts Libéraux ou, peut-être, de l'esprit entravé par la matière. Le musée du Louvre et la galleria dell'Accademia de Florence conservent d'autres statues d'esclavesde la main du maître, plus ou moins achevées et toutes destinées à prendre place autour de la vaste composition.

Michel-Ange, Esclave mourant, v. 1513-1515. Marbre, hauteur : 209 cm. Département des sculptures, musée du Louvre, Paris.
Francis G. Mayer/Corbis
esclavage, institution sociale établie par la loi et la coutume, la plus contraignante des formes de servitude humaine.Les principales caractéristiques de l'esclavage sont le travail ou des services par la force, ainsi que le fait que la personne physique est considérée comme la propriété d'une autre personne, son propriétaire, à la volonté duquel elle est entièrement assujettie. Depuis les temps les plus reculés, dans la plupart des sociétés, les esclaves ont été légalement rangés dans la catégorie des biens matériels et desinstruments fonctionnels. Aussi pouvaient-ils être achetés, vendus, négociés, offerts en cadeau ou mis en gage pour une dette contractée par leur propriétaire, sans avoir d'ordinaire le moindre pouvoir d'objection personnelle ou légale. Il y a souvent une différence ethnique entre les propriétaires et leurs esclaves et le phénomène de l'esclavage repose souvent sur le racisme ou sur le puissantpréjugé de la « supériorité » du groupe ethnique auquel appartient le propriétaire sur celui des esclaves. L'asservissement par un propriétaire d'esclaves de membres de son propre groupe ethnique est exceptionnel, la Russie des XVIIe et XVIIIe siècles constituant une de ces rares exceptions.
Si la pratique de l'esclavage remonte aux temps préhistoriques, son institutionnalisation datevraisemblablement de l'époque où les progrès de l'agriculture permirent une forme d'organisation sociale plus développée. Les esclaves étaient utilisés pour différentes fonctions spécialisées dans ces sociétés qui se les procuraient soit par des rafles ou des conquêtes parmi d'autres populations, soit au sein de la société même, certaines personnes se vendant pour payer leurs dettes ou étant asservies enpunition de leurs crimes.
|2 | |L'ESCLAVAGE DANS LE MONDE ANTIQUE |

L'esclavage était une institution reconnue, souvent essentielle à l'économie et à la société, de toutes les civilisations antiques. Les civilisations antiques de Mésopotamie, d'Inde et de Chine employaient des esclaves, soit à des tâches domestiques dans les maisons et lescommerces, soit à de grands travaux de construction ou d'agriculture. Les Égyptiens utilisaient des foules d'esclaves pour construire leurs palais et monuments royaux. Les Hébreux utilisaient aussi des esclaves, mais ils étaient tenus par la loi religieuse de libérer les esclaves de même nationalité qu'eux à certaines époques précises. Les civilisations précolombiennes d'Amérique, celles desAztèques, des Incas et des Mayas par exemple, pratiquaient également l'esclavage sur une grande échelle, tant dans l'agriculture que pour la guerre.
Dans les récits épiques d'Homère, l'esclavage est le destin ordinaire des prisonniers de guerre. Plus tard, les philosophes grecs ne considéraient pas le phénomène de l'esclavage comme moralement répréhensible, mais Aristote suggérait cependant de libérerles esclaves dignes de confiance en récompense de leurs loyaux services. À quelques exceptions près, les esclaves étaient traités humainement dans la Grèce antique. Cependant, les hilotes de Sparte, descendants d'un groupe d'habitants antérieurement conquis, qui étaient obligés de travailler dans les domaines agricoles et de combattre dans les armées spartiates, étaient durement traités,...
tracking img