L'etranger

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3798 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ ÈTRANGER – ALBERT CAMUS

Lavoro di gruppo,sono stati riassunti e analizzati i capitoli salienti dell’opera.

PREMIÈRE PARTIE

CHAPITRE I

Le contenu:

• Monsieur Meusault arrive à l’asile;
• Il rencontre le directeur ;
• Il va voir sa mère morte à la margue
• Communication de l’enterrement religieux fixé à 10heures du matin.

La scène présentée dans ce passage sedéroule dans le bureau du directeur à l’asile et après pendant le trajet pour aller à la margue.

Les personnages :

• Meursault : la lecture de ce passage nous permet de mieux comprendre son caractère et les rapports entre lui et les autre personnages.

- Il est jeune :en effet, quand le directeur s’addresse à lui,il dit « vous êtes jeune » :
- Avant l’entrée de samère dans l’asile, ils habitaient ensemble. Maintenant il vit seul parce que sa mère est morte ;
- Il est un employé et il appartient à une classe sociale moyenne ( « vos salaires sont modestes »)

• Le concierge : il essaye d’avoir un dialogue avec Meursault mais il ne repond pas.
• Le directeur : il cherche à le consoler et à l’aider comme si Meursault était son fils : ilorganise l’enterrement de la femme. Le dialogue qu’il a avec Meursault peut- être divisé en deux parties : la première est caracterisée par la sincérité,alors que dans la deuxième il y a l’adhésion aux codes sociaux.

Dans cet extrait on peut comprendre que le rapport de Meursault avec sa mère était très difficile : elle s’ennuyait beaucoup avec le fils à cause de leurs âges très différents. Elle neparlait pas avec lui quand ils habitaient ensemble. Meursault a des difficultés à instaurer des dialogues avec les autres : en effet soit le concierge que le directeur essaient de lui parler ma Meursault ne repond pas.
Dans ce passage Meursault apparaît sincère mais sourtout détaché,impersonnel et objectif. Il n’exprime pas ses sentiments et ses impressions à la nouvelle de la mort de sa mère.Le style :

Le style d’écriture de Camus est très objectif et concis : il n’y a pas beaucoup d’adjectifes.
Dans le dialogue entre le directeur et Meursault on peut relever la présence de quelques mots du language administratif,par example « dossier » et « service difficile ».
On peut souligner aussi des expressions automatiques prononcées par le directeur,comme « mon cher enfant » et « jesuis à votre disposition dans mon bureau ».
L’auteur utilise le temps passé pour se référer à la mère du protagoniste, laquelle est morte.

Dans l’ensemble l’auteur donne un image d’un personage indifférent et passif : il n’exprime pas ses sentiments et ses pensées. Même la mort de sa mère est vecue d’une façon triste et froide.

LE CORTÈGE

Le traitement des personnages :
- il y a unevaste description de Pérez,il est un vieillard claudicant. Il essaye de suivre l’allure de la voiture funèbre mais c’est trop difficile à cause de la chaleur étouffante,ainsi il trouve un chemin de traverse. Il a feutre à bout de bras ;
- le directeur marche « avec beaucoup de dignité sans un geste inutile ». il ne se préoccupe pas de gouttes de sueur qui perlent sur son front ;
-l’employé des pompes funèbres demande à Meursault si le cadavre dans le cercueil est sa mère. Il s’essuie le crâne avec un mouchoir et soulève le bord de sa casquette avec sa main droite.

Style et contenu :

Ce texte est soit narratif que descriptif,parce qu’il y a soit la description des personnages ( Pérez,le directeur,l’employé des pompes funèbres) et du paysage que des dialogues.
Le texte ne suitpas un plan précis parce qu’il s’agit d’une description instinctive,le narrateur décrit immédiatement ce qu’il voit ou pense afin que le lecteur puisse s’identifier au protagoniste.
L’atmosphère est grave,on peut remarquer que le narrateur insiste sur la chaleur accablante pour souligner le détachement de la doleur pour la perte de sa mère.
Meursault est en effet,plus intéressé au milieu...
tracking img