L'humanisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1384 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Humanisme et renaissance.

Erasme (1469-1536) Infatigable voyageur, cet humaniste hollandais devient le correspondant des princes et des intellectuels comme Thomas More. Il se rend fameux grâce à ses éditions de textes anciens. Il est partisan pour une réforme de l’église mais il reste catholique jusqu’à la fin de sa vie.

Pic de la Mirandole illustre le nouvel esprit de la renaissance: unefoi nouvelle centrée sur l’homme. Les humanistes s’appuient sur les œuvres de l’antiquité qu’ils redécouvrent après la chute de Constantinople en 1463. Ils affirment que l’humanité a la possibilité de choisir son destin: le libre arbitre. L’une de leurs ambitions est de redécouvrir tous les textes latins et grecs oubliés de l’antiquité (Cicéron, Platon, Tacite.)
Pour les humanistes, l’homme a étécréé à l’image de dieu. Ses possibilités sont donc sans limite. Il faut alors mettre en place un enseignement susceptible de développer ses capacités. Erasme a dit: « On ne nait pas homme, on le devient ». Le foyer de l’humanisme est donc le collège où l’enseignement est basé sur l’observation et qui concurrence les universités traditionnelles souvent hostiles à l’humanisme.
Les humanistess’intéressent également à la religion. Erasme réclame ainsi une réforme de la piété catholique afin que les fidèles ne se contentent plus d’une croyance routinière et craintive. Il veut au contraire que les fidèles aient un accès direct à la bible. Les humanistes traduisent ainsi la bible en langue vernaculaire pour la rendre plus accessible. Malgré l’opposition de l’église à cette idée, ils restent defervents chrétiens.
Au total, l’humanisme est donc une rupture avec le Moyen Age. Inspirés par l’antiquité, les humanistes se consacrent à l’étude de l’homme mais aussi de la nature. Ils sont pacifistes, favorables à la tolérance et à la réflexion critique.
Il existe 3 foyers de l’humanisme: -Le nord de l’Italie
- L’ouest de l’Allemagne- Les Flandres.
Les humanistes voyagent dans toute l’Europe et échangent leurs points de vue, multiplient leurs lettres. Ils conseillent les princes et les rois. Désormais, la qualité du prince se mesure aussi à la qualité de son entourage intellectuel et culturel. Ils forment entre eux une république de lettres DEFINITION.
Enfin, l’imprimeriemise en place par Gutenberg en 1455 à Mayence permet aux livres de véhiculer les idées humanistes dans chacune des langues nationales. Cette innovation permet aux humanistes d’élargir leur espace de diffusion.
Parallèlement à l’apparition de l’humanisme, l’art connait une seconde naissance à partir de la seconde moitié du XV ème siècle. Cette renaissance artistique apparait en Italie. L’objectif desartistes est de traduire en image la culture humaniste. Les deux mouvements sont donc très liés.
1ERE CARACTERISTIQUE: REDECOUVERTE ART ANTIQUE:
Architectes, peintres, sculpteurs redécouvrent l’art antique et s’en inspirent largement. Ils rejettent l’art du Moyen-Age. La renaissance veut représenter la réalité au naturel et ainsi atteindre la création divine.
2EME CARACTERISTIQUE: L’HOMME AUCENTRE:
Les artistes, tout comme les humanistes font de l’homme le centre du monde. La renaissance est donc le moment de la naissance des portraits et auto-portraits. Le travail des artistes passe aussi par une minutieuse observation de la nature et par un soucis de réalisme dont témoignent l’apparition des paysages.
3EME CARACTERISTIQUE:
Les artistes de la Renaissance vont être desinnovateurs et vont fixer les règles de la nature telles qu’elles sont parues jusqu’à nous. Grâce à la perspective, les représentations visuelles des spectateurs sont transformées.

Leonard De Vinci utilise la sfumato (modèle vaporeux) qui estompe les contours pour donner l’illusion de la profondeur. Dernière invention: la peinture à l’huile. Elle est flamande. Elle se diffuse et facilite les jeux...
tracking img