L'ile des esclave scene 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1433 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'île des Esclaves, Scène 02
1 Trivelin. Ne m'interrompez point, mes enfants. Je pense donc que vous savez qui nous sommes. Quand nos pères, irrités de la cruauté de leurs maîtres, quittèrent la Grèce et vinrent s'établir ici, dans le ressentiment des outrages qu'ils avaient reçus de leurs patrons, la première loi qu'ils y firent fut d'ôter la vie à tous les maîtres que le hasard ou le naufrageconduirait dans leur île, et conséquemment de rendre la liberté à tous les esclaves ; la vengeance avait dicté cette loi ; vingt ans après la raison l'abolit, et en dicta une plus douce. Nous ne nous vengeons plus de vous, nous vous corrigeons ; ce n'est plus votre vie que nous poursuivons, c'est la barbarie de vos coeurs que nous voulons détruire ; nous vous jetons dans l'esclavage pour vousrendre sensibles aux maux qu'on y éprouve ; nous vous humilions afin que, nous trouvant superbes, vous vous reprochiez de l'avoir été. Votre esclavage, ou plutôt votre cours d'humanité, dure trois ans, au bout desquels on vous renvoie si vos maîtres sont contents de vos progrès ; et, si vous ne devenez pas meilleurs, nous vous retenons par charité pour les nouveaux malheureux que vous iriez faireencore ailleurs, et, par bonté pour vous, nous vous marions avec une de nos citoyennes. Ce sont là nos lois à cet égard ; mettez à profit leur rigueur salutaire, remerciez le sort qui vous conduit ici ; il vous remet en nos mains durs, injustes et superbes ; vous voilà en mauvais état, nous entreprenons de vous guérir ; vous êtes moins nos esclaves que nos malades, et nous ne prenons que trois anspour vous rendre sains, c'est-à-dire humains, raisonnables et généreux pour toute votre vie.
EXPLICATION DU PASSAGE

Introduction
Dès la première scène se dessinait un processus de renversement d'ordre social, entre Iphicrate et Arlequin, avec la désobéissance de plus en plus marquée du valet. Ce renversement est au centre de la seconde scène et se matérialise en particulier grâce au changementd'identité entre les deux personnages, imposé par Trivelin. Ce dernier va très vite devenir, tant aux yeux des autres personnages qu'à ceux du spectateur, la clé de voûte de l'évolution des relations entre les maîtres et les valets, imposant la loi de la cité, exigeant la soumission des naufragés à ses décisions et calmant l'ardeur des anciens valets.

La longue tirade de la scène 2 répond à unedouble exigence : le personnage va indirectement informer les spectateurs de la trame dramatique de la pièce, en la situant dans un contexte pseudo historique ; il va également se poser d'emblée en détenteur de la loi et en garant de la morale vis-à-vis des autres personnages auprès desquels il va se comporter presque en metteur en scène, au point de devenir une sorte de double de Marivauxlui-même.

I) Un exposé d'ordre informatif à l'usage du spectateur

1. le rappel de l'utopie déjà évoqué par Iphicrate
Rappel spatio-temporel : un lieu d'origine mythique : la Grèce (traditionnellement considérée comme le premier modèle de démocratie en occident) ici symbole de l'oppression des esclaves par les maîtres. Un lieu de refuge traditionnel dans les utopies : une île, protection idéalecontre toute intervention du monde extérieur.

2. L'idée d'un progrès au sein même de l'utopie
Introduction de la notion de temps : "vingt ans après". Originalité donc, dans la présentation de l'utopie, qui n'atteint pas la perfection d'emblée : nécessité de corriger la première attitude des fugitifs, dictée par l'esprit de vengeance (compréhensible, mais déraisonnable). On est au XVIIIme siècle(rôle primordial de la raison, valeur essentielle).

3. L'exposé du but de la pièce
Le spectateur comprend, grâce à cette tirade, que la transformation imposée par Trivelin n'est que provisoire. Une période de trois ans est évoquée, mais le spectateur sait qu'au théâtre, le temps ne s'écoule pas comme dans la vie ordinaire (rétrécissement toujours possible). Le but de la pièce est donc...
tracking img