L'impact de la crise 2009 sur l 'omc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8861 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1/ L’IMPACT DE LA CRISE ÉCONOMIQUE SUR L’AIDE POUR LE COMMERCE

CHAPITRE 1

L’IMPACT DE LA CRISE ÉCONOMIQUE SUR L’AIDE POUR LE COMMERCE

RÉSUMÉ
Pour les pays en développement, la crise économique mondiale est un choc exogène qui les touche de différentes manières et par différents canaux. Le commerce mondial subit aujourd’hui la plus forte contraction enregistrée depuis des générations.L’investissement étranger direct (IED) et les autres flux privés sont également en recul, et l’on s’attend à ce que les envois de fonds des travailleurs diminuent fortement. Les pays en développement ne sont donc pas en position de force pour affronter les conséquences de la crise économique actuelle. Le soutien des donateurs contre les effets de la crise est essentiel pour limiter autant quepossible les effets négatifs qu’elle pourrait avoir sur les perspectives à long terme des pays en développement. Cela suppose l’octroi de financements concessionnels soutenus et croissants, y compris au titre de l’aide pour le commerce, afin de raviver les perspectives de croissance économique. La vitesse et l’ampleur de cette réponse auront une importance cruciale car elles détermineront les effets dela crise sur le bien-être des populations et sur les résultats économiques. C’est pourquoi le volume et la qualité de l’aide sont aujourd’hui plus importants que jamais pour l’investissement, la croissance et le bien-être. L’achèvement du Programme de Doha pour le développement (PDD), qui est l’un des plans de relance concertés les plus appropriés, serait très utile pour relancer la croissanceéconomique dans le monde. La conclusion ambitieuse et équilibrée du Cycle de Doha serait aussi le meilleur moyen de préserver les intérêts commerciaux de chacun et de protéger le système commercial multilatéral contre la menace d’une poussée de protectionnisme. L’aide pour le commerce est aujourd’hui plus nécessaire que jamais pour apporter à l’économie le stimulant supplémentaire dont elle a tantbesoin et éviter ainsi les pires conséquences de la récession, tout en remédiant aux vulnérabilités sous-jacentes afin d’instaurer un climat propice à la croissance – en aidant les producteurs des pays partenaires à participer activement et à soutenir la concurrence sur les marchés locaux, régionaux et internationaux. L’aide pour le commerce permettra aux pays partenaires de relever les grandsdéfis de la croissance et de la réduction de la pauvreté, de surmonter les contraintes à long terme et de rendre leur économique plus résistante en diversifiant les sources de croissance.

IntRodUctIon
Peu après le premier examen global de l’aide pour le commerce en novembre 2007, l’économie mondiale est entrée dans la récession la plus profonde et la plus synchronisée qu’elle ait connue depuisdes générations, provoquée par une crise financière mondiale et aggravée par l’effondrement des échanges internationaux. Selon les prévisions de l’OCDE, la croissance du PIB réel mondial diminuera, cette année, de 2,75 pour cent, pour la première fois depuis 60 ans.1

L’AIDE POUR LE COMMERCE : PANORAMA 2009 – ENTRETENIR L’ÉLAN – © OCDE/OMC 2009

23

1/L’IMPACT DE LA CRISE ÉCONOMIQUE SURL’AIDE POUR LE COMMERCE

L’OMC prévoit quant à elle que la contraction du commerce mondial atteindra 9 pour cent en 2009, sous l’effet conjugué de l’effondrement de la demande mondiale et de la pénurie de crédits commerciaux.2 Nul ne peut dire avec précision quelle sera la gravité de cette récession ni combien de temps elle durera, mais il ne fait aucun doute qu’elle aura des conséquences négativesà long terme pour les pays en développement. Ceux-ci verront en effet leurs résultats se détériorer de manière brutale et sensible, ce qui compromettra gravement la réalisation de leurs objectifs économiques et sociaux, en particulier en matière de lutte contre la pauvreté. Selon la Banque mondiale, un quart seulement des pays en développement les plus vulnérables disposent de ressources...
tracking img