L'importance du silence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 67 (16556 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
REMISE EN FORME MENTALE
NIVEAU 2 :

LE SILENCE

1. La personne bruyante

2. la personne silencieuse

3. la pratique du silence

Nous allons étudier le silence. Le but de cette recherche est de nous dépouiller du bruit qui envahit notre vie et tout spécialement notre esprit, pour revenir à une paix intérieure. Dans le premier chapitre, nous allons prendreconscience que le bruit s’est infiltré dans toutes les dimensions de notre vie et qu’il nous a fait perdre contact avec notre intérieur le plus profond. Ce centre peut prendre différents noms selon ce à quoi l’on croit ; ce peut être l’âme ou le Moi profond, le centre intérieur ou l’Etre. Et nous verrons que le bonheur est de résider en son centre. Dans le second chapitre, nous verrons comment apporterle silence à ces dimensions de façon encore plus profonde. Et enfin, dans le troisième, nous aborderons les thèmes et la pratique de la méditation et de la contemplation, avec l’aide des mystiques comme Saint Jean de la Croix. Les deux premiers chapitres ne proposent pas de chemin spirituel particulier, le troisième expose l’expérience de la méditation d’inspiration orientale et la contemplationqui est résolument chrétienne. On sera tout à fait libre de s’arrêter si ces thèmes contredisent ses convictions profondes.

1. La personne bruyante

Ce cours a pour ambition de répondre à la soif de toute personne qui cherche un sens à sa vie et qui veut aller plus loin dans la recherche de la vérité, et dans la recherche de la paix intérieure, c’est pourquoi nous essaierons de ne pasenfermer les notions spirituelles dans des termes trop rigides qui pourraient exclure des personnes ne suivant pas la même religion que nous. Vous y verrez nommer le nom de Dieu ou d’Etre. Que chacun s’approprie ce texte selon sa croyance. Nous offrons ici un chemin ouvert pour aller plus loin, mais dans le plus grand respect des représentations et des croyances de chacun.

Nous croyons que l’homme àl’origine est silencieux. Pour ceux qui croient en Dieu, on peut dire que l’homme a été créé silencieux par Dieu qui l’a désiré ainsi. L’homme est destiné à être totalement présent à lui-même et totalement présent au monde. Il est destiné à être totalement conscient de ses actes, à être serein parce qu’il aurait l’intelligence claire de sa finalité, et à être ouvert sur le monde.

Maissollicité par l’extérieur, l’homme s’est laissé envahir par le bruit. Sa conscience a alors perdu de sa clarté, de sa limpidité, et l’a entraîné dans un cercle vicieux ; la sollicitation extérieure a produit du bruit intérieur, qui a créé du bruit extérieur, qui est venu entretenir le bruit intérieur, etc.

Nous allons voir ce que nous entendons par bruit. Et comment revenir à ce que nous sommesvraiment ; cet homme silencieux.

Mais voyons d’abord l’expérience faite par Ekhart Tolle, un anglais qu’une dépression terrible terrassait et qu’une expérience sensible extraordinaire a amené à découvrir tout ce que le premier cours vous a déjà fait découvrir, et qui l’a mené encore plus loin. Cet homme voulant comprendre davantage ce qui lui était arrivé, s’est instruit auprès des mystiques desdiverses religions, lui-même étant protestant, et est devenu guide spirituel. Il a écrit Le pouvoir du moment présent, dont est extrait le récit qui suit.

Ekhart Tolle avait 29 ans et vivait dans un état de profonde dépression depuis des années. Une nuit que la douleur atteint un paroxysme, il se mit à répéter mentalement « Je ne peux plus vivre avec moi-même plus longtemps ». Nous savons pourtant lemal que produit à notre subconscient la répétition des mots négatifs !

Soudain il devint conscient de la structure de sa phrase : elle contenait deux sujets « je » et « moi-même ». Or il ne pouvait être deux personnes à la fois, il y en avait forcément une de trop. Le fait même de réaliser cette dualité erronée le fit partir dans une impression de vide. C’est comme s’il avait perdu...
tracking img