L'inconscient fait-il partie du psychisme ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1252 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
philosophie :
sujet : l'inconscient fait-il partie de psychisme ?

«Qu'une chose se passe dans ton âme ou que tu en sois de plus averti, voilà qui n'est pas la même chose.» dit Sigmund Freud, dans son Essai de psychanalyse appliquée, en 1920. Ici Freud émet une distinction entre la conscience et l'inconscience.
Selon la philosophie moderne le psychisme désigne l'ensemble des caractères,conscient ou inconscient, qui constitue la vie psychique, mais plus particulièrement la pensée.
D'après ses travaux Freud considère que l'inconscience du sujet fait partie du psychisme, « l'inconscient est le psychisme lui-même ».
Mais cette thèse est-elle une vérité tangible ou peut-on trouver une autre vérité sur le psychisme ?
Nous verrons donc dans un premier ce qu'est et comment peut-on définirl'inconscient d'après la philosophie moderne.
Puis dans une seconde partie nous tenterons de montrer quelle-sont les preuves de la thèse de Freud de l'inconscient comme partie du psychisme et les différentes contestations de cette théorie.
Et enfin dans une troisième et dernière partie nous amènerons une réflexion personnel sur le sujet.

Tout d'abord l'inconscient peut être définit de deuxfaçons différente, l'une dans le sens commun l'autre dans un sens philosophique.
L'inconscient est l'état de ce qui est dépourvu de conscience, comme un phénomène physique, tel qu'une personne évanouie.
Mais il existe une autre définition car selon la philosophie moderne l'inconscience désigne ce qui ne fait pas partie en permanence de la conscience immédiate et lucide de ce que nous faisons.L'existence d'automatismes innés témoignent de l'inconscience puisque ceux-ci nous permettent de nous concentrer sur ce qui mérite attention, et nous permet de mobiliser les savoirs et les représentations dont nous avons besoins pour agir, tout en laissant le reste comme au repos.
Bergson, philosophe français du XIXeme siècle élabore une représentation de la mémoire, celle-ci en relation étroiteavec conscience et inconscience. Il représente la mémoire comme un cône inversé la pointe au sommet désignant l'état de conscience, les pensées et souvenirs remontent alors vers le sommet du cône, celui-ci amenant le sujet à agir. Les souvenirs que nous utilisons, ceux au sommet su cône sont alors dit conscient, mais les autres, à la base, n'en restent pas pour autant inconscient puisqu'il peuvent àleurs tour être utilisé et devenir conscient.
Ici si l'on peu parler d'inconscient c'est uniquement pour décrire des pensées auxquelles nous ne pensons pas actuellement, mais qui n'obéissent pas à un autre régime que celui de la conscience.
Il semble alors que l'inconscience représente simplement ce à quoi nous ne pensons pas, mais aussi ce qui est refoulé.
Freud considère que l'inconsciencene désigne pas simplement un mot décrivant des représentations en sommeil, mais des désirs et des pulsions primitives de la vie psychique que sont tout simplement refoulées car elles sont incompatibles avec les exigences morales et sociales du sujet.

Freud, médecin à l'origine, neurologue et psychiatre Autrichiens, et non philosophe, reste à ce jours le fondateur de la psychanalyse, il est àl'origine de plusieurs ouvrages portant sur ses travaux sur la psychanalyse.
Il distingue alors trois instances de la personnalités psychique du sujet, qu'il nommera alors le «ça», le «moi» et le «surmoi».
Le ça représente proprement l'inconscient, regroupant alors toute les pensées primitives du psychisme, tel que les désirs ou des pulsions, qui sont alors sujet à un refoulement car celle-ci nesont pas compatible avec les exigences morales et sociales.
Le moi représente les modifications du «ça» pour être conforme aux critères moraux et sociaux, de l'individu, mais toujours prêt à se réfugier dans le refoulement car ces pulsions menacent l'intégrité du moi. La conscience claire.
Le surmoi représente l'influence parentale et sociale du sujet, mais surtout le surmoi est une instance...
tracking img