L'inconscient psychanalytique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (272 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Selon Freud, nos actes manqués (y compris les représentations, qui sont des « actes psychiques » selon Freud) répondent à des raisons, des désirs non formulés de façonintelligible, sans que l'on ait conscience de ces motifs. Ceci pose quelques questions : quels sont ces désirs, comment appréhender ce qu'ils sont ? Pourquoi n'en avons-nous pasconscience ?

La psychanalyse se présente comme une méthode d'investigation des processus psychiques inconscients. Ceci rappelle, en premier lieu, l'intérêt de l'hypothèse : unprocessus inconscient n'en est pas moins psychique, il pourrait donc, d'après la psychanalyse, être évoqué sous hypnose.

Freud établit en 1900 sa première topique, composée detrois systèmes : l'inconscient, duquel émanent les désirs/fantasmes, et qui contient aussi des idées et des désirs refoulés (empêchées de "remonter" vers la conscience par la forcedu refoulement) ; le conscient, qui ne peut pas apercevoir ces idées tant qu'elles demeurent dans l'inconscient ; enfin le préconscient, qui contient les pensées latentes,c'est-à-dire celles qui sont susceptibles de devenir conscientes, celles qui ont pu franchir la censure (ou refoulement) pour accéder à cette "zone" accesssible à l'attention de laconscience. En 1920, Freud établit une seconde topique comprenant elle aussi trois structures : le ça, réservoir de pulsions inconscientes ; le moi, correspondant à notre centred'adaptation à la réalité (la conscience) ; enfin le surmoi, intériorisation des interdits et des règles parentales, qui fonctionne comme une instance morale sévère exerçantune partie de la censure (ou refoulement) et représente notre moi idéal. J.Lacan émettra par la suite de nouvelles perspectives quant au fonctionnement de l'inconscient...
tracking img