L'objet du quotidien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4865 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’objet du quotidien

Présentation du quotidien

L’objectif du séminaire sur le quotidien nous est présenté comme suit : « dévoiler le sens et les pratiques du quotidien, à partir de ce qui est généralement vécu et pensé d’abord sous le signe de la répétition routinière ou de l’insignifiance des petites choses ».
Ce travail vise donc à mon sens à la fois à zoomer sur ces petites choses quifont le quotidien, qui peuvent paraître bien souvent insignifiantes et qui se succèdent sans que l’on prenne le temps de se retourner pour les interpréter, d’où l’intérêt dans ce travail d’ouvrir la focale à partir de ce cliché d’un instant pour tenter de l’analyser et de lui trouver un sens.
La note de recherche à pour objectif de nous faire « passer du quotidien comme dimension agie au quotidiencomme dimension réfléchie ». Cela suppose, comme il nous l’a été expliqué durant les séminaires de formation, que l’éducateur s’inscrive dans une démarche pédagogique et qu’il s’inscrive dans l’animation du quotidien mais également dans un processus d’analyse qui lui demande de mettre en place des méthodes d’observation et des cadres d’interprétation pour être en mesure de comprendre cequotidien.

Dans mon institution et plus particulièrement sur mon groupe, il nous arrive souvent d’interroger tel ou tel moment de la journée : la question du petit-déjeuner, des services de table, de la veillée, du coucher….sans que cela soit pensé pour autant en termes de quotidien mais plutôt en terme de moments consécutifs qui font la vie de l’enfant. S’arrêter sur un objet du quotidien révélera desmoments qui me permettront alors d’avoir un autre regard et d’affiner ma posture dans ma pratique de ce quotidien.

Même si entamer une étude sur un objet du quotidien ne me semble pas évident, l’exercice m’attire tout de même. S’interroger sur ce qui fait tous les instants d’une journée ou tout ce que nous touchons du doigt mille fois par jour peut sembler dérisoire ou vertigineux. Parailleurs, il m’apparaît dans un premier temps difficile d’être dans l’observation sans subjectivité et en se libérant de tout affect. Définir une méthode quasi scientifique de l’approche du quotidien pour mieux le maîtriser m’apparaît donc comme l’intérêt principal de l’exercice qui nous est proposé. Avant toute chose, le but est de mettre en exergue et de révéler un moment, un objet, dans la vie desjeunes qui résident dans mon institution.

En débutant ce travail, je voyais tout comme relevant du quotidien et je n’arrivais pas à extirper de ma réflexion un objet en particulier. Aussi me sus-je reposé la question différemment. Quel est l’objet, s’il en est, qui me pose problème dans cette quotidienneté et qui du coup en ressort ? La réponse était claire : « les bobos du soir ». Posée ainsi, laquestion me permet de donner une utilité à mon travail, le rend plus concret et lui confère une certaine légitimité.

Je vais donc essayer dans cette note de recherche de voir comment le choix de mon objet s’est réalisé, d’en étudier son parcours, fait de difficultés et d’interrogations pour enfin essayer de mettre en évidence les quelques problématiques qu’il m’est possible de soulever.

Monappréhension du quotidien en temps que notion théorique
Avant d’entreprendre l’analyse de l’objet du quotidien choisi, je me suis d’abord interrogé sur la définition du concept même de « quotidien » en internat.
Dans son ouvrage Le quotidien en internat,  Yann le Goff désigne le quotidien ordinaire par le terme « Quotianité », à savoir les éléments de la quotianité se donnent comme évidents,sont vécus par le sujet comme s’imposant d’eux-mêmes sans avoir à y réfléchir. Ils ne sont pas discutés et discutables par une approche au premier degré, celui du sens commun, celui de tout un chacun quand il évoque le quotidien ordinaire.
Le Goff poursuit en nous expliquant qu’en internat le quotidien ordinaire ou quotianité est important pour les usagers car cela les aide à se construire. Grâce...
tracking img