L'utopie dans paul et virginie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1915 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

À partir du XVIe siècle nous pouvons lire des œuvres qualifiées comme utopies, comment nous vous explique dans notre travail. Ces œuvres ont été les premières qu’aujourd’hui nous dirions qu’elles sont de science-fiction. Avec ces histoires nous entrons dans des mondes et situations irréelles que l’auteur nous montre de telle manière, que nous pouvons croire réelles. C’est à causedu « traité » que « nous signons » avec l’auteur de l’œuvre quand nous commençons à la lire. C'est-à-dire, au moment où nous entreprenons le livre, nous acceptons comme vrai tout ce que nous trouverons dedans : c’est la manière de « vivre » et sentir l’œuvre comme si c’était notre histoire en acceptant la « fausse vérité ». Dans notre travail nous donnerons quelques définitions au mot utopie maisaussi nous expliquerons la genèse du mot et du genre. Ensuite, nous analyserons les utopies que nous avons crues présentes dans Paul et Virginie.

DÉFINITIONS ET GENÈSE DU ROMAN UTOPIQUE, L’UTOPIE

Thomas More fut le premier à utiliser le mot utopique pour designer un genre littéraire au nommer son œuvre publié en 1516, Utopia où l’auteur imagine une île inconnue dans laquelle les hommeshabitent heureux, avec une organisation sociale idéale. Le terme d’« utopia » est un néologisme grec traduit en français par utopie. Ce terme est composé de la préposition négative grecque ou et du mot topos qui signifie lieu. Le sens d'utopie est donc, approximativement, « sans lieu », « qui ne se trouve nulle part ». Cependant, Thomas More utilise, exceptionnellement, le terme d’Eutopia pour désignerle lieu imaginaire qu'il a conçu. Ce second néologisme ne repose plus sur la négation ou mais sur le préfixe eu, que l'on retrouve dans euphorie et qui signifie bon. Eutopie signifie donc « le lieu du Bon ». En effet, cette œuvre écrite par Thomas More a pour caractéristique d'être, d'une part, un récit de voyage et la description d'un lieu fictif (utopia) et, d'autre part, un projetd'établissement rationnel d'une société idéale (eutopia). Ces deux aspects du texte de Thomas More ont amené à qualifier d'utopie des œuvres très différentes, comme par exemple La cité du soleil de Campanella.

Toutefois, à partir du XVIIe siècle, de nombreux auteurs s'approprieront de ce nouveau genre où ils introduiront un aspect romanesque et satirique au détriment du projet politique de Thomas More. Lui,il avait créé ce genre pour élargir le champ du possible et non de l’impossible, comme d’autres auteurs ont fait. À cause de cela, à nos jours, le mot utopie signifie quelque chose d’impossible. Ainsi la définition d’utopie dans l’encyclopédie catalane : 1 Construction imaginaire et rigoureuse d’une société, qui constitue un idéal. 2 Projet la réalisation duquel est impossible ; conceptionimaginaire.

Régis Messac, écrivain français du XXe siècle, donne une définition restrictive du terme utopie dans ses essais écrits en 1938 Les Premières utopies, les Primaires. Je cite : « Le mot d’Utopie, forgé par Thomas More, et de nom propre devenu générique, est d’usage courant pour désigner les œuvres littéraires qui, sous une forme fictive et narrative, nous offrent l’image d’un État idéal, oùtous les maux et les torts de la société présente sont guéris et redressés. Ce genre littéraire fut longtemps le principal véhicule des idées réformatrices, mais ces écrits se répètent beaucoup, on y retrouve cent fois les mêmes banalités, cent fois les mêmes lacunes ou les mêmes erreurs. »
Autrement dit, il considère l’utopie comme une œuvre totalement romanesque constituée de deux éléments,je cite : « le cadre, c’est-à-dire le récit d’aventures fantaisistes ou fantastiques, le roman merveilleux ou géographique ; le contenu, c’est-à-dire la représentation d’une société idéale. ». Cependant, même si l’un ne va pas sans l’autre, un de deux peut prédominer. C’est alors quand Messac nous dit que ne peuvent être considérées comme de véritables utopies les œuvres où domine le contenu,...
tracking img