L'e-mailing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4337 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’E-mailing |
Outil de prospection |

Sommaire

Apports théoriques 3
Généralités 3
Les objectifs stratégiques de l'e-mail marketing 5
Les avantages et inconvénients de l’e-mailing 7
Actualités 11

Apports théoriques

Généralités

Littéralement, l'e-mailing est une discipline du webmarketing qui consiste à envoyer des emails à un groupe d'internautes abonnés. Cela peut sefaire sous plusieurs formats, comme une newsletter par exemple.
Les entreprises appartenant à tous les secteurs d’activité montent des campagnes d’e-mailing. L’e-mail intervient comme un vecteur de contact. C’est le couplage avec d’autres médias, en particulier le site web, qui en fait un outil de communication particulièrement percutant.
Toute opération d’e-mailing s’inscrit dans une démarchestratégique de communication : définition des objectifs, choix des fichiers d’adresses, planification des opérations, création du message, surveillance du routage, contrôle et analyse des résultats. Certaines agences se sont spécialisées dans l’e-mailing et offrent des services complets intégrant la réflexion stratégique, la location de fichier, la conception de l’e-mailing, la mise en œuvre de lacampagne et l’évaluation des résultats.
L’e-mailing peut être réalisé par des logiciels qui automatisent les envois (il faut compter quelques centaines d’euros en général) ou par des sociétés dont cela est la spécialité et qui réaliseront le « routage » de campagnes e-mails. Une entreprise a intérêt à passer par des spécialistes si elle réalise des campagnes que ponctuellement.
Rares sont lessociétés qui disposent de bases d’e-mails fournies et mises à jour. Il est souvent nécessaire d’avoir recours à de la location ou de la vente d’adresses e-mails et cela peut représenter le premier poste de dépense d’une campagne d’e-mailing. Cependant, dans le cas d’une location, une entreprise ne peut pas accéder aux bases (qui restent la propriété de la société qui les lui louent) et que, parconséquent, elle ne peut réaliser d’actions sur la durée (de fidélisation par exemple). L’achat des adresses est donc plus intéressant mais aussi beaucoup plus onéreuse (environ 20 centimes d’euros hors taxe par adresse en moyenne).
Un e-mail comporte donc plusieurs dimensions qui jouent chacun un rôle important dans l’efficience globale du message. Tout d’abord, l’environnement graphique. Sur Internetplus qu’ailleurs, le design doit être attractif et original – d’où l’intérêt de soigner l’esthétisme de l’e-mail en faisant appel à un professionnel (infographiste). De même, les accroches et rédactionnels doivent valoriser les objectifs en étant efficaces. Enfin, l’interactivité doit être instinctive, naturelle : les liens hypertextes sont clairement identifiés, les actions de survol (roll over) decertaines parties font apparaître des contenus associés…etc.
Selon l’Institut de recherche Forrester plus de 35 milliards d’e-mails sont envoyés chaque jour, 40 % des e-mails sont ouverts et lus, les bonnes campagnes atteignent un taux de clic de 10 % et 40 % des utilisateurs changent d’adresse mail tous les 2 ans.
Le succès de l’e-mailing est indéniable aujourd’hui.

L’e-mail marketing estaujourd’hui reconnu par tous comme un formidable levier pour acquérir, fidéliser et retenir les clients, avec des coûts attractifs, un ciblage maîtrisé et une réactivité formidable.

Depuis près de 20 ans l’e-mail marketing est en plein développement.
De plus en plus d’annonceurs utilisent l’e-mail pour prospecter de nouveaux clients ou informer et relancer des clients existants.

Cependant,l’usage abusif de l’e-mailing nous amène à prendre nos distances par rapport à ce support. Nous prenons de moins en moins de temps pour lire les messages que l’on reçoit et on supprime directement, sans les ouvrir, les messages à caractères publicitaires non voulus. Il devient pertinent de repenser son usage de façon plus limitée et ciblée et surtout dans un dispositif plus global. Sinon, on...
tracking img