Résumé

Pièce théâtrale parue en 1833 dans La Revue des Deux Mondes, Les Caprices de Marianne est une des multiples œuvres à succès du dramaturge français Alfred de Musset. Largement influencé par le mouvement du romantisme qui dominait la France de son siècle, Musset décide de mélanger ce style littéraire à la poésie qu’il pratique. Cette pièce de théâtre, oscillant entre tragédie et comédie, pourrait finalement être qualifiée de drame romantique.

 

         La pièce est organisée en deux actes comprenant respectivement trois et six scènes. Le contexte reste flou, l’histoire prenant place dans une ville de Naples plutôt irréelle à une époque non précisée. Cette pièce s’organise autour de trois personnages et de leur triangle amoureux : Marianne, Coelio et Octave.

         Coelio est éperdument amoureux de Marianne, cependant déjà mariée au juge Claudio. Son amour étant plus fort que lui, il brave la morale qui interdit de désirer la femme d’autrui et décide de tout entreprendre pour conquérir le cœur de celle à qui il se croit promis. Pour parvenir à ses fins, deux intermédiaires lui apportent leur aide : Ciuta, vieille domestique travaillant auprès de la...

Lire le document complet

Documents relatifs