Le Merveilleux Dans Le Romans De Chevalerie dissertations et fiches de lecture

  • le roman courtois

    Le Roman La vision, la popularité et la forme du roman a évolué au cours des siècles :   Au Moyen-âge Au myen âge, le terme roman désigne les écrits dans la langue du peuple (langue romane) en opposition aux textes écrits en latin Puis roman = récit en vers français contant les aventures de héros imaginaires. L’ancêtre du roman actuel est la chanson de geste dont la plus ancienne est La Chanson de Roland. Rabelais   Au siècle classique Au XVIème siècle, le roman devient un genre littéraire...

    908  Mots | 4  Pages

  • Roman chevalerie

    littérature au Moyen Age : Le roman de chevalerie : Le Moyen Age est une longue période qui a duré presque dix siècles, du V eme siècle au XV siècle. La littérature au Moyen Age est constituée de : * chansons de geste : * Poèmes : * Pièces de théâtre * Chroniques historiques : * Romans de chevalerie A partir du IX siècle, la notion du chevalier apparait : Le mot chevalerie est un dérivé du mot cheval, Le terme « chevalerie » désigne également l'ensemble des chevaliers...

    574  Mots | 3  Pages

  • Roman

    Origines antiques du roman On peut faire remonter les origines premières du roman aux genres littéraires pratiqués dès l'Antiquité1, comme l'épopée (l’Iliade, l’Odyssée d'Homère, l’Énéide de Virgile), les ouvrages historiques (d'Hérodote et de Thucydide), la tragédie et la comédie nouvelle (Ménandre, Térence) et même la poésie pastorale. C'est en puisant allègrement dans l'ensemble de ces genres qu'apparaît le roman grec, qui se constitue vers le Ier s. av. J.-C. en un genre autonome, comportant...

    1694  Mots | 7  Pages

  • Origines du roman

    Objectif : comprendre le genre romanesque. 1. Aux origines du roman : du Moyen Age à la Renaissance Si certains font remonter le roman à l’Antiquité grecque et latine (Le Satiricon de Pétrone, L’Ane d’or d’Apulée), les origines du roman coïncident surtout avec l’abandon progressif du latin et de l’épopée (poème qui célèbre un héros et des faits guerriers). a) Un terme linguistique Le roman désigne à l’origine un récit en la langue vulgaire, c’est-à-dire la langue utilisée pour communiquer à...

    504  Mots | 3  Pages

  • Sythèse sur la chevalerie

    |BILAN SUR LA CHEVALERIE | Les œuvres mettant en scène des chevaliers ont été produites principalement au M.A., dès le XIIe siècle, en plein florissement de la chrétienté. Cependant, leur succès s'est renouvelé à la fin du XIX et au XX par le biais des films. Il perdure de nos jours. Il existe 3 sources d'inspiration, 3 "matières" : | |source d'inspiration ...

    1090  Mots | 5  Pages

  • La chevalerie

    JEAN FLORI, « Chevalerie », DROM, 1999, p. 199-213.  CR par Thomas Jacob Le terme « chevalerie » se définit de manière générale selon deux sens. Premièrement, au sens militaire, la chevalerie désigne un groupe de professionnels composé de guerriers d'élite. Cette cavalerie lourde joue un rôle majeur au cœur des batailles, du XI° au XIV°siècle, avant l'arrivée de l'archerie puis de l'artillerie qui la détrôneront. Deuxièmement, « faire chevalerie » ( milite facere) signifie à la...

    1376  Mots | 6  Pages

  • Commentaire le roman de tristan et iseut.

    TEXTE 1 LE ROMAN DE TRISTAN ET ISEUT Ce texte est extrait du roman de Tristan et Iseut, et se situe au début du roman, avant la rencontre des deux amants. Tristan doit ici affronter le Morholt que personne n’ose défier. C’est l’occasion pour le héros de montrer sa vaillance et d’assurer sa position auprès de son oncle, le roi Marc. En affrontant le géant irlandais venu réclamer à la Cornouailles un tribut annuel, Tristan va démontrer son courage et sa valeur. Pb : Comment le héros mythique...

    650  Mots | 3  Pages

  • ROman

    Le roman est un genre littéraire, caractérisé pour l'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue. La place importante faite à l'imagination transparaît dans certaines expressions comme « C'est du roman ! » ou dans certaines acceptions de l’adjectif « romanesque » qui renvoient à l'extraordinaire des personnages, des situations ou de l'intrigue. Le roman, d'abord écrit en vers assonantiques au XIIe siècle avant de l'être en prose au début du XIIIe siècle, se définit aussi par...

    5617  Mots | 23  Pages

  • Infos sur le roman

    définition du roman Long récit en prose, la plupart du temps imaginé, où l'auteurcherche à éveiller l'intérêt par la peinture des moeurs, l'analyse des caractères et la singularité des aventures. Le roman est un genre littéraire aux contours flous, caractérisé pour l'essentiel par une narrationfictionnelle plus ou moins longue, ce qui le distingue de la nouvelle. La place importante faite à l'imaginaire transparaît dans certaines expressions comme « C'est du roman ! » ou dans certaines...

    1481  Mots | 6  Pages

  • Le roman courtois

     Recherche TFE Le roman courtois 2013 – 2014 Le roman courtois Introduction : Lorsque j’ai choisi le roman courtois comme sujet, je n’en connaissais rien, du moins, c’est ce que je pensais. Car après quelques premières recherches, en découvrant les auteurs et les œuvres faisant partie de ce courant littéraire, j’ai bien vite compris que du roman courtois, j’avais lu plusieurs récits qui avaient marqué ma jeunesse. Cependant, je n’avais pas saisi...

    2285  Mots | 10  Pages

  • Histoire du roman

    Histoire du roman | |Caractéristiques |Exemple | |Origines = |Roman = langue d’usage ≠ langue savante (latin) |Tristan et Iseult, Chrétien de | |moyen-âge |Romancer = traduire en langue romane |Troyes. ...

    789  Mots | 4  Pages

  • Le roman et ses origines

    Le roman et ses origines Définition du roman : Le roman est une œuvre en prose, relativement longue, basée sur une intrigue imaginaire qui dépeint l'évolution et la psychologie de différents personnages. Ce mot peut aussi faire référence à un genre spécifique des œuvres romanesques La naissance du roman : Quelques repères chronologiques * Au VIIIéme siècle, les évêques, réunis au concile de Tours, demandent aux prêtres de prononcer leurs sermons dans la langue du peuple, la langue romane...

    983  Mots | 4  Pages

  • Roman

    Le roman est un genre littéraire aux contours flous caractérisé pour l'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue, ce qui le distingue de la nouvelle. La place importante faite à l'imaginaire transparaît dans certaines expressions comme « C'est du roman ! » ou dans certaines acceptions de l’adjectif « romanesque » qui renvoient à l'extraordinaire des personnages, des situations ou de l'intrigue. Le roman, très vite écrit en prose, dès la fin du XIIe siècle, se définit aussi...

    4840  Mots | 20  Pages

  • Le roman

    Un roman est un genre dont le récit est plus ou moins long, ce qui le distingue de la nouvelle. Pour comprendre son origine il faut revenir en arrière dans l’histoire : le latin était la langue utilisée par les lettrés et les religieux, ainsi tous les textes de l’Antiquité et du Moyen-âge étaient écrits en latin. Cependant, le peuple utilisait la langue romane (ancien français) et pour rendre les textes accessibles à plus de gens, il fallait donc les transcrire en roman. Cette langue fut par la suite...

    501  Mots | 3  Pages

  • Le roman

    Les origines du roman Aux sources du français À l'origine le mot « roman » désigne une langue, d'ailleurs non uniforme mais faite de plusieurs dialectes (normand, picard...) qu'on parlait dans le Nord de la France au c?ur du Moyen Âge, au XIIe siècle. Par extension, à la même époque, le nom est aussi donné aux récits composés dans cette langue populaire, pour mieux les opposer aux ouvrages en latin, qui est alors la langue savante, traditionnellement réservée à l'écriture. Ainsi le genre romanesque...

    4291  Mots | 18  Pages

  • Le personnage de roman : son évolution du moyen-age à nos jours

    Le personnage de roman Un roman s’organise le plus souvent autour d’un ou plusieurs personnages qui se définissent par leur portrait, leurs actions, leurs sentiments, et ce de façon plus ou moins précise. De ces éléments, création du romancier, dépend la perception du lecteur, la façon dont ce dernier interprète le personnage et s’identifie à lui (à des degrés divers). La conception du personnage a évolué au cours des siècles, en fonction du regard porté par les auteurs sur le monde, et de leurs...

    2089  Mots | 9  Pages

  • La seule fonction du personnage de roman est-elle de refléter la société dans laquelle il vit ?

    La seule fonction du personnage de roman est-elle de refléter la société dans laquelle il vit ? Stendhal disait que « le roman c’est un miroir que l’on promène le long d’un chemin ». Bien que le roman soit une œuvre de fiction, il a pour ambition de représenter le réel et analyser la société. Le roman est constitué de personnages, ils aident à la construction de l’intrigue. De plus, le personnage a beaucoup évolué : du personnage noble et valeureux au personnage représentatif de la société notamment...

    1381  Mots | 6  Pages

  • Le roman

    Le Roman Le roman est un genre littéraire, caractérisé pour l'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue, ce qui le distingue de la nouvelle. La place importante faite à l'imagination transparaît dans certaines expressions comme « C'est du roman ! » ou dans certaines acceptions de l’adjectif « romanesque » qui renvoient à l'extraordinaire des personnages, des situations ou de l'intrigue. Le roman, très vite écrit en prose, dès la fin du xiie siècle, se définit aussi par sa destination...

    7146  Mots | 29  Pages

  • «On appelle roman l’ouvrage fabuleux composé des plus singulières aventures de la vie des hommes». le roman doit-il absolument présenter un aspect singulier par son intrigue et ses personnages pour représenter la vie des hommes ?

    La signification du mot «roman» que l’on connaît aujourd’hui vient du nom donné à certains récits fictifs, impliquant des héros étrangers aux textes sacrés, tels que Lancelot ou Perceval, qui de ce fait n’étaient pas écrits en latin mais en langue romane. Cependant, la conception même du roman, «une histoire feinte, écrite en prose, où l’auteur cherche à exciter l’intérêt» d’après le dictionnaire de l’Académie Française, remonte bien avant le Moyen-âge : certains textes latins se rapprochent de cette...

    3990  Mots | 16  Pages

  • Pensez vous vous aussi qu'un personnage de roman doit être le reflet de son temps, de son époque ou que les critères qui le constituent ne doivent pas avoir de rapport, que c'est sans utilité ?

    personnage de roman doit être le reflet de son temps, de son époque ou que les critères qui le constituent ne doivent pas avoir de rapport, que c'est sans utilité ? La littérature romanesque est un courant qui est une réaction au romantisme. Il aspire a décrire des situations proches du lecteur, a être le reflet de la réalité, c'est ce que l'on appèllera le courant de la littérature du vrai. Dans ce souci du réalisme et de la vérité, la question de savoir si un personnage de roman doit ou non être...

    1415  Mots | 6  Pages

  • Le Roman Notions Conna Tre 1

    Le roman : quelques notions à connaître A – définir le roman : une œuvre d’imagination, assez long, écrit en prose, un récit fictif « où l’auteur cherche à exciter l’intérêt par la peinture des passions, des mœurs ou par la singularité des aventures » (Littré) - une œuvre de fiction - des personnages - des actions B – historique rapide du genre - Au Moyen-âge, le mot roman désigne la langue populaire par opposition au latin, langue savante. Au XIIe siècle, le mot « roman » désigne de longs poèmes...

    1996  Mots | 3  Pages

  • Dissertation roman/amour

    Le roman est devenu au fil des siècles le genre littéraire dominant, définit par son écriture en prose (très majoritairement) et sa narration relativement longue, il donne au lecteur une vision particulière du monde de l’individu et de la société. L’amour a toujours existé dans le roman et force est de constater que c’est un thème récurrent depuis ses tous premiers balbutiements à l’antiquité (pensons à l’Odyssée d’Homère et la mythique quête d’Ulysse vers Pénélope) en passant par les roman de...

    1252  Mots | 6  Pages

  • Un personnage médiocre peut-il être un héros de roman ?

    Le roman est un récit contant les aventures merveilleuses ou fabuleuses de héros légendaires ou idéalisés. Si un héros est aujourd’hui perçu comme le personnage principal d’une histoire, les héros étaient alors d’un courage inégalable et accomplissaient des exploits remarquables. A l’opposé de tels modèles, on peut voir le personnage médiocre, à savoir moyen, plutôt en dessous de la moyenne, qui n’a donc rien d’extraordinaire. Mais si le roman est devenu avec le temps une œuvre d’imagination qui...

    1493  Mots | 6  Pages

  • Roman et mythe

    mythe au roman La dualité complémentaire du social et de l’individuel ne caractérise pas seulement les contenus, les thèmes, la substance du roman : elle appartient consubstantiellement au romanesque en tant qu’ouvrage, en tant que fait de culture et de civilisation. À moins de jouer sur les mots, et de ranger dans le romanesque les aventures d’Ulysse, les exploits de Gilgamesh ou encore les innombrables légendes ou récits populaires qui constituent le fonds de toutes les cultures, le roman se présente...

    1787  Mots | 8  Pages

  • Le roman

    Le plan du travail • Les origines du Roman ➢ Aux sources du français. • La définition du Roman • L’apparition du genre romanesque • Le roman est un genre original • L’évolution du roman ; entre fiction et réalité ➢ Le roman est un genre complexe ➢ Le romanesque et le romancé à l’écart du réel ➢ L’illusion du vrai • Le roman et ses personnages ➢ La caractérisation du personnage • Le...

    4227  Mots | 17  Pages

  • le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde

    est légitime de se demander si un roman doit ouvrir les yeux du lecteur sur la vie ou bien au contraire lui permettre d’échapper à la réalité. Le roman doit-il être un vecteur d’évasion, de divertissement jusque dans son sens pascalien de plaisir futile qui nous éloigne de la contemplation de notre humanité ? ou doit-il se révéler un instrument didactique au service de leçons de vie ? S’il est vrai que la plupart des lecteurs recherchent d’abord dans le roman une occasion d’éprouver d’intenses...

    2225  Mots | 9  Pages

  • Roman d'enéas

    Deux versions du Roman d’Eneas 1. Question thématique : Le Roman d’Eneas et le merveilleux 1.1. Résumé L'article expose les recherches les plus pointues dans le domaine des thèmes merveilleux et fantastiques au Moyen Âge des derniers vingt années. La thématique primaire du texte de Dubost est de montrer l’envisagement des phénomènes incompréhensible qui reçoivent le nom du merveilleux. Dans une première partie « Positions », il trace les frontières de ce champ d'investigations et expose...

    4013  Mots | 17  Pages

  • Les 52 romans incontrounables

    50 romans incontournables 1/10 Antiquité : - Iliade d’Homère (entre 850 et 750 av. J-C): épopée (long poème qui raconte les exploits d’un héros ou d’un peuple), qui constitue l’ancêtre du roman. L’Iliade est composée de 24 chants qui relatent six jours de la Guerre de Troie (Ilion), alors que celle-ci est entamée depuis 9 ans. Les Achéens (parmi lesquels le roi Agamemnon, son frère le roi Ménélas, Ulysse et Achille) affrontent les Troyens (dont le roi Priam et ses fils Pâris et Hector) ;...

    3600  Mots | 15  Pages

  • Dossier roman

    DOSSIER ROMAN I- Définition du mot « roman »: À l'origine, le mot « roman » désigne la langue courante populaire, parlée en France avant l'ancien français, qui s'oppose au latin, la langue des érudits et des clercs. Puis il désigne un récit médiéval écrit en vers ou en prose adapté de la littérature latine. Depuis le XIIIe siècle, le roman est un genre littéraire aux contours flous, une « œuvre d'imagination constituée d’un récit d'une certaine longueur, dont l'intérêt est dans la narration...

    4030  Mots | 17  Pages

  • Littérature : héritage de l'antiquité au moyen-age (3 romans : le roman d'alexandre, le roman de thèbes, trois contes : narcisse, philomena, pyrame et thisbé)

    oral, non plus en latin, mais en français et acompagnant l'apparition du roman (langue et forme écrite) et plus encore du romanesque, la littérature médiévale semble se structurer sur une idée de métamorphose certaine, vécue comme une mise à distance du passé et dans une volonté affirmée de se tourner vers de nouvelles formes. Dans cette perspective, lorsque A.Pauphilet déclare, dans Le Legs du Moyen-Âge, que l'auteur du Roman d'Enéas mêle «(...) l'étrange avec le familier [et] contribue [ainsi] à...

    5270  Mots | 22  Pages

  • Le roman du xviiie siècle

    marquée par les critiques du roman, viennent les défenses du genre, puis les analyses de son histoire et de son rapport au roman anglais ainsi que les réflexions sur la manière de raconter dans un roman ou un autre texte narratif. Voir la page sur le roman au XVIIIe siècle pour un aperçu des formes dominantes, des principaux thèmes et des auteurs les plus importants du roman au XVIIIe siècle. Depuis l’étude désormais classique de Georges May, on sait que le roman, promis à devenir le genre littéraire...

    1775  Mots | 8  Pages

  • Histoire du Roman

    Histoire du roman 12es : Moyen-âge Roman= texte écrit en langue vulgaire et traduction d’un texte latin Apparition des romans d’amour courtois et de chevalerie (en vers) Roman= - Forme narrative spécifique Satire à la société contemporaine et comique Chrétien de Troyes - Lancelot ou le chevalier à la charrette - Perceval ou le conte du Graal 12e Tristan et Iseult 12e Inconnus Le roman de Renart (26 poèmes ; critique société médiéval) 12e-13e - Guillaume de Lorris ...

    2016  Mots | 9  Pages

  • Le roman

    siècle, apparaissent les premiers romans en langue française, ce genre va progressivement évoluer pour connaître au XIXe siècle son âge d’or. 1 Le roman à la recherche d’un genre : Moyen Âge et XVIe siècle L’invention romanesque. Elle marque un tournant au XIVe siècle. Les reproductions des manuscrits de Lancelot ou de Tristan et Iseult en prose sont plus nombreuses que jamais, mais la veine des romans d’Arthur et de la Table ronde tend à s’épuiser. Apparaît le roman d’allégorie, mode d’expression...

    1625  Mots | 7  Pages

  • Dissertation rôle du roman

    Sujet : Pensez-vous qu'un roman doit ouvrir les yeux du lecteur sur la vie ou bien au contraire permettre d'échapper à la réalité ? Le roman est le genre littéraire le plus populaire. Ce succès s’explique par la grande variété de sous-genres car de ce fait tout lecteur finira par trouver le livre qui correspond à ses attentes. Mais ce livre doit-il lui ouvrir les yeux sur la vie ou bien au contraire lui permettre d’échapper à la réalité ? En d’autres termes, le roman doit-il faire réfléchir le...

    1141  Mots | 2  Pages

  • Objet d'étude : le roman

    Objet d’Etude : le Roman Définition : généralités  Origine du mot « roman » : long récit écrit en langue romane (latin du moyenâge) ou en ancien français, d'abord en vers (notamment en octosyllabes à rimes suivies), puis en prose, contant les aventures fabuleuses, galantes ou grotesques de héros mythiques, idéalisés ou caricaturés. D’où la définition actuelle : œuvre littéraire en prose d'une certaine longueur, mêlant le réel et l'imaginaire, et qui, dans sa forme la plus traditionnelle, cherche...

    4605  Mots | 19  Pages

  • Petite histoire du roman

    FRANÇAIS : petite histoire du roman. 1.Moyen-Age (XI-XII) * D’abord Roman = tout texte écrit -> distinction entre poésie & prose * Ensuite roman -> Chevalerie ->D’amour courtois ( TRISTAN ET ISEULT ) -> Comique plutôt satirique : critique de la société ( LE ROMAN DE RENART ; LE ROMAN DE LA ROSE) 1.1 XIII et XIV -> réécriture en prose du Graal . 2.Humanisme (XVI) Précurseur : RABELAIS - L’homme doit être...

    1192  Mots | 5  Pages

  • Le roman : c’est un miroir que l’on promène le long du chemin stendahl

    CORRECTION DE LA DISSERTATION SUR LE ROMAN Sujet : On dit souvent que le roman est le reflet de la société. Vous discuterez cette affirmation en vous appuyant sur les textes du corpus et sur les romans que vous avez lus et étudiés. Référence à une citation de Stendhal : « Le roman : c’est un miroir que l’on promène le long du chemin » (Le Rouge et le Noir). * Métaphore du miroir reprise par le terme de « reflet » (image réfléchie ; image, représentation affaiblie/ écho, imitation) = métaphore...

    1265  Mots | 6  Pages

  • L'histoire du roman

    ?) histoire du roman | | I. Les origines du roman : naissance au Moyen-âge 1. L’ancêtre du roman : la chanson de geste Avant l’apparition du roman, le genre narratif était essentiellement représenté par la chanson de geste, poème épique dérivé des grandes épopées antiques : narration en vers des exploits guerriers d’un héros exceptionnel. Ex : La Chanson de Roland (1070), qui raconte les exploits du neveu de Charlemagne, contre les Sarrasins. 2. La naissance du « roman » Au XII° et...

    6664  Mots | 27  Pages

  • La fonction essentielle du roman est-elle de suciter le rêve, l'évasion ?

    Le roman est, de tous les genres littéraires, celui qui connait le plus grand succès auprès des lecteurs. Aussi croisons-nous souvent des gens plongés dans la lecture d’un roman, à la terrasse d’un café ou dans ou dans les transports en commun. Il est naturel de s’interroger sur les rôles du genre romanesque. Quel est l’objectif poursuivi par les romanciers ? D’après un critique littéraire, « la fonction essentielle du roman est de susciter l’évasion, le rêve ». En 1670, le philosophe Blaise Pascal...

    4666  Mots | 19  Pages

  • La beauté du monstre dans les romans médiévaux

    critique de l’article « La beauté du monstre dans les romans médiévaux: de la peau de dragon à l’Incarnation du Christ » de Christine Ferlampin-Acher BRUNETTO Manon Bac 3 LLFR 17/12/2014 Histoire approfondie de la littérature française du Moyen Âge BRUNETTO Manon Bac 3 LLFR Histoire approfondie de la littérature française du Moyen Âge Le 17 décembre 2014 L’article au centre de ce travail s’intitule « La beauté du monstre dans les romans médiévaux : de la peau de dragon à l’Incarnation du Christ...

    3535  Mots | 9  Pages

  • La seule fonction du personnage de roman est elle de refléter la société dans laquelle il vit?

    personnage, point de roman » (Anthony Burgess). « Un roman, c’est un miroir que l’on promène le long d’un chemin » (Stendhal). Certes, il y a une différence entre personnage et personne : l’un renvoie à la création littéraire, l’autre au réel. Mais quand le lecteur est plongé dans un roman, il arrive souvent que, pour lui, les personnages deviennent personnes et reflètent, comme un vrai miroir, l’image de la société dans laquelle il vit. • La seule fonction du personnage de roman est-elle, dès lors...

    2880  Mots | 12  Pages

  • Le voyage des amoureux au moyen âge : entre réalité et roman

    la réalité, a pour objet autant de refléter les aspects réels du voyage, que d’explorer l’esprit du voyage que la réalité seule n’est pas parvenue à manifester. De nombreux romans médiévaux ont pour thème la quête d’aventure des chevaliers, qui est une partie très essentielle dans le code de la chevalerie au Moyen Âge. Les romans de Tristan, parmi d’autres, ont offert un exemple typique de ce genre. Sir Tristrem, une version en moyen anglais du XIVe siècle, par exemple, a raconté plusieurs voyages...

    2307  Mots | 10  Pages

  • Pensez-vous que le roman soit un genre efficace pour débattre des problématiques essentielles de notre société passées et modernes?

    Le roman est une œuvre littéraire en prose d'une certaine longueur, mêlant le réel et l'imaginaire, et qui, dans sa forme la plus traditionnelle, cherche à susciter l'intérêt, le plaisir du lecteur en racontant le destin d'un héros principal, une intrigue entre plusieurs personnages, présentés dans leur psychologie, leurs passions, leurs aventures, leur milieu social. Est-ce là la seule caractéristique ? Le genre romanesque peut-il, outre le fait de divertir son lecteur, le faire réfléchir sur les...

    2097  Mots | 9  Pages

  • Les différents genre de roman

    Les différents genre de roman (Source des infos : Wikipédia) ROMAN_NOIR : Le roman noir est un roman policier, désignant ainsi un genre littéraire, dont on trouve quelques précurseurs au 19ème siècle. Le genre naît véritablement aux États-Unis dans les années 1920, avec pour ambition de rendre compte de la réalité sociétale du pays : crime organisé et terreau mafieux : société clanique, anomie sociale, corruption politique et policière, violences et insécurités urbaines... mais qui a véritablement...

    26066  Mots | 105  Pages

  • histoire du roman

    Histoire littéraire : Le personnage de roman  Objectifs :  Comprendre comment le romancier construit ses personnages : quelles sont leurs caractéristiques, leurs fonctions, les valeurs qu’ils incarnent ?  Comprendre comment le personnage de roman a évolué au cours des siècles. Introduction Dans un roman, les personnages jouent un rôle essentiel : ils accomplissent ou subissent les actions qui alimentent l’intrigue. Ils incarnent les manières d’être et les valeurs d’un milieu, d’une société...

    3462  Mots | 14  Pages

  • Cours Roman 15

     Année scolaire 2014 / 2015 LE ROMAN LE ROMAN ET LE MONDE - Du Moyen Âge à la Renaissance, les textes de fiction offrent une représentation idéalisée du monde. Ainsi, les héros des romans de chevalerie de Chrétien de Troyes servent d’exemples pour l’amour, la vie en société et la guerre. - Mais au XVIIe, avec Don Quichotte, Cervantès invente le roman moderne : il refuse l’idéalisation et confronte les fausses représentations (du lecteur ou du héros) à la réalité. Le lecteur...

    3845  Mots | 7  Pages

  • Roman

    Introduction aux grandes théories du roman I. Arts poétiques : la paternité paradoxale d’Aristote 1. Arts poétiques : le roman n’est pas un genre Dans les arts poétiques (descendants d’Aristote), le roman est méprise (comme par ex. chez Boileau). 2. Aristote, théoricien du récit Qu’est-ce que la poésie ? Aristote : tragédie (dramatique élevé)/comédie (dramatique bas), l’épopée (narratif élevé) + une 4ème catégorie « fourre-tout » (narratif bas). Le récit dramatique et le récit épique sont...

    6763  Mots | 28  Pages

  • Frontières du roman

    Les Frontières du roman (XVIIIe – XXe siècle) I- Introduction Les paradoxes d’un genre On observe sur le continent européen une certaine fortune romanesque ; le roman domine les genres, et on le remarque aujourd’hui par les rentrées littéraires (700 nouveaux romans, et 400 romans au fil de l’année). Cette abondance correspond aux attentes des lecteurs. Le roman est manifestement le support littéraire préféré pour la lecture et a fortiori l’écriture. De plus, l’archétype de l’écrivain est...

    6693  Mots | 27  Pages

  • Un lecteur a-t-il besoin de s'identifier au personnage principal et de partager ses sentiments pour apprécier un roman ?

    fiction qu'il soit un héros ? • Attend-on du personnage de roman qu'il soit un personnage commun ou qu'il soit exceptionnel ? • Au fil des siècles, le héros de roman a perdu son aura quasi divine et sa dimension exemplaire • Dans le roman populaire, préfère-t-on les héros positifs, les héros négatifs ou les antihéros ? • Dans le roman, préfère-t-on personnages exceptionnels ou personnages ordinaires ? • Dans les romans, l'aventure ne signifie rien : elle émeut et voilà tout... ...

    7081  Mots | 29  Pages

  • Le roman le roi arthur

    de Troyes avec ses continuations. L’étude du roman de Morpurgo est une bonne introduction aux textes médiévaux eux-mêmes puisqu’il restitue la légende d’Arthur en son entier. L’étude postérieure des grands textes permettra un approfondissement d’une structure déjà connue. Huit fiches ont été rédigées conjointement par deux professeurs de français et d’histoire-géographie. Elles permettent de croiser les deux matières en utilisant comme support le roman. Les fiches d’histoire exploitent des documents...

    6944  Mots | 28  Pages

  • Le roman

    Les origines du roman Origine d'un mot Au Moyen Âge, le mot roman désigne d'abord la langue vulgaire, langue parlée de communication, par opposition au latin. L'expression mettre en roman renvoie donc à la transcription et à l'adaptation en langue romane de textes divers, alors que l'on nomme «estoire» ou «conte» le récit de fiction. Cependant, dans le prologue du Chevalier à la Charrette (1176 -1181 ), Chrétien de Troyes affirme «entreprendre un roman» : naît ainsi un rapprochement entre ce terme...

    4560  Mots | 19  Pages

  • La perception des romans de cape et d’épée d’alexandre dumas par les sinophones habitués à jin yong

    UFR Langue française- Université Paris-Sorbonne (Paris 4) Mémoire de recherche - Master 1 Titre: La perception des romans de cape et d’épée d’Alexandre Dumas par les sinophones habitués à Jin Yong Présenté par NI Peipei Directeur de recherche : Mme Marque -Pucheu Année universitaire 2011-2012 Table de matière Introduction 1. Alexandre Dumas père et Jin Yong 1.1. Biographie d’Alexandre Dumas 1.2. Biographie de Jin Yong 2. Alexandre Dumas et Jin Yong en chine ...

    16266  Mots | 66  Pages

  • Le roman au xix°siècle

    ------------------------------------------------- 2. LE ROMAN COURTOIS, LA NOUVELLE. RABELAIS, MONTAIGNE LES ROMANS COURTOISES Dans ces romans tous les exploits chevaleresques ont pour but de plaire à la Dame du cœur et de faire valoir les qualités individuelles du héros. L'adjectif « courtois », formé sur le mot cour, permet de comprendre le contexte aristocratique du récit. Le parfait héros courtois est toujours partagé entre l'aventure et l'amour. Le merveilleux chrétien et le surnaturel occupent une grande...

    21732  Mots | 87  Pages

  • Yvain le chevalier au lion

    OBJECTIF GÉNÉRAL : Découvrir la littérature autant que l’univers du Moyen Âge. OBJECTIFS SECONDAIRES : • Se documenter à l’aide d’un roman historique. • Découvrir les éléments les plus caractéristiques des romans de chevalerie. • S’interroger sur la notion de valeur, à travers celles des chevaliers. • Lire en parallèle un roman de chevalerie. • Aborder la notion de parodie. LECTURE - DE TEXTES : • Yvain ou le chevalier au lion de Chrétien de Troyes • Texte...

    2771  Mots | 12  Pages

  • Idées sur le roman

    Citations utiles pour la dissertation générale sur le roman. Classées par siècle et par auteur. I. Douzième siècle 1. Marie de France  «  Qui de Dieu a reçu science / Et le don de belle éloquence / ne doit taire ni cacher / Mais bien volontiers le montrer » Lais (1160-1168) 2. Chrétien de Troyes «Chacun doit penser et veiller à bien dire et à bien apprendre. / D’un conte d’aventure il tire / Une conjointure très belle / Prouvant ainsi et faisant voir/ Que celui-là n’est pas bien sage/...

    13012  Mots | 53  Pages

  • l'inceste

    représentation de la guerre du XIXe au XXe siècle Objet d’étude : « Le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours. » Il s’agit de montrer comment, du XIXe au XXe siècle, s’opère dans le roman une dégradation de l’image de la guerre à laquelle correspond une dégradation de la figure du héros. . Lectures analytiques : Les misérables, Victor Hugo 1862 Le texte soumis à notre analyse est extrait du roman les Misérables écrit par le poète romantique Victor Hugo et paru en 1862. Ce passage...

    2870  Mots | 12  Pages

  • Yvain

    lion Questions Questions sur le début du roman Quels sont les personnages et le sujet de ce roman ? Relever les adjectifs. Que nous apprennent-ils sur le lieu et les personnages ? Quels mots montrent qu'Yvain a traversé des épreuves ? Relever la phrase qui décrit la situation finale du roman Indiquer la voie des verbes. Préciser la fonction de "par sa dame" et de lui. L'écriture du roman : qui prend le parole au début et à la fin du roman ? Comment le narrateur présente t il son histoire...

    1202  Mots | 5  Pages

  • Yvain ou le chevalier au lion

    Dépassement de soi (amant) * Origine – désir 12e siècle Amour et chevalerie – 2 mêmes ensemble beaucoup Romans antiques Romans breton * Matière de Bretagne (folklore breton, celtique) * Mythes * Roi Arthur (5e siècle) * Résistance anglaise * Table ronde * Tristan et Iseult – amour tragique, funeste * Vie et bonheur (C. de T.) contraire à Tristan et Iseult * Roman arthuriens (C. de T.) Chrétien de Troyes * 1135-1190 * Clerc ...

    517  Mots | 3  Pages

  • Roman

    COMPOSITION FRANCAISE : LE ROMAN Sujet : A propos du roman, le romancier Pascal Quignard s’exprime en ces termes : « Il est l’autre de tous les genres, l’autre de la définition. Par rapport aux genres et à ce qui généralise, il est qui dégénère, ce qui dégénéralise. Là où il y a un toujours, mettez un parfois, là où il y a un tous, mettez un quelques et vous commencez d’approcher du roman. » (Le Débat, n° 54, mars-avril 1989, p.77-78) Commentez et discutez cette réflexion. * ANALYSE DU SUJET ...

    7522  Mots | 31  Pages

  • Chrétien de troyes

    ETUDE DU ROMAN DE CHEVALERIE Présentation de Chrétien de Troyes : il est né vers 1135 et son nom semble désigner sa ville d’origine , il a fait des études littéraires et scientifiques c’est donc un lettré qui lit le latin..Il écrit des fables et des chansons courtoises, c’est un des premiers trouvères (troubadours dans le Sud) ;Il meurt en 1190 Analyser une image fixe : la miniature Rechercher :- les couleurs : le rouge symbolise en général la violence et la passion, le jaune peut...

    581  Mots | 3  Pages

tracking img