Économie fluctuante

Pages: 5 (1212 mots) Publié le: 6 janvier 2012
Introduction :

L'orientation globale de la politique économique actuelle n'est pas tout à fait soutenable. Elle ne permettra pas de créer les conditions d'un rythme de croissance plus élevé et fortement créateur d'emploi. Aors quelles sont les causes et les éxplications de cette der nière ?
1)La croissance économique
Depuis 1998, la croissance économique a commencé à connaître uncomportement différent ; c’est une croissance, non génératrice d’inflation, du fait qu’elle se base, en variation relative, sur l’accroissement des investissements publics et privés par rapport à la demande finale. Ainsi, elle se caractérise par la consolidation du PIB non agricole.
Mais l'économie marocaine continue d'évoluer au gré de la conjoncture et suivant les caprices de la nature. Une conjonctureinternationale défavorable particulièrement en Europe et les sécheresses successives de la dernière décennie ont eu un impact particulièrement négatif sur cette croissance.
La tendance croissante du produit intérieur brut enregistré durant les dix dernières années est le résultat des efforts entrepris pour rendre la croissance économique moins vulnérable aux effets négatifs des aléasclimatiques. En effet, les secteurs hors agricoles ont pu amortir les fluctuations de la production agricole en réalisant une croissance moyenne du PIB de 5% sur la période 1999-2008.
Cette évolution s’explique par une amélioration du secteur des services (5,0%) suite à l’importante extension du secteur de transports (5,6%) et des communications (21,0%), qui a connu un essor remarquable avec le processusde privatisation à partir de 1999/2000 ; deux secteurs qui ont contribué à 17% de la valeur ajoutée tertiaire durant cette période. Le secteur du commerce quant à lui a réalisé une évolution positive de 3,5% en moyenne annuelle. En plus, le tourisme qui représente à peu près 5,5% du tertiaire et dont les recettes constituent une source principale de devises pour le pays, a connu une améliorationsignificative. De même, le secteur du bâtiment et des travaux publics connaît un essor remarquable ces dernières années avec une croissance moyenne de 7,0%. De son côté, le secteur agricole continue de refléter les conditions climatiques avec une croissance fluctuante d’une moyenne de 6% durant cette période.
Pour ce qui est des emplois du PIB, la consommation finale a connu une certaineamélioration et sa contribution à la croissance économique est passée à 3 points. Ceci s’explique par la maîtrise de l’inflation aux alentours de 2,7% et l’effet des augmentations des salaires dans le cadre du dialogue social.
La consommation finale intérieure continue de constituer l’agrégat le plus prépondérant dans la demande intérieure en représentant presque les trois quarts du PIB. Durant les cinqdernières années, elle a affiché une augmentation annuelle moyenne de 4,6%. Selon l’enquête de 2001 élaborée par les services du Haut Commissariat au Plan portant sur les dépenses de consommation des ménages, les dépenses alimentaires qui représentaient le poste numéro un des dépenses des ménages ont tendance à baisser en faveur des dépenses en matière de logement, de transport et detélécommunication.
Par ailleurs, la consommation finale a été stimulée par plusieurs facteurs déterminants qui jouent en sa faveur : la diversification de l’offre par l’ouverture de l’économie sur de nouveaux marchés, l’augmentation des revenus à travers l’amélioration du marché du travail particulièrement dans les activités non agricoles, la progression des transferts des marocains résidents à l’étranger,l’expansion des crédits à la consommation grâce aux réformes du système financier, l’augmentation des recettes voyages vu le dynamisme de l’activité de tourisme, la maîtrise de l’inflation en dépit de l’augmentation des dépenses de fonctionnement consécutives, en partie au dialogue social.
L’inflation a été maîtrisée et n’a pas dépassé 2,7% en moyenne entre 1999-2008. D’après un classement du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Economie
  • Économie
  • Economie
  • Economie
  • economie
  • Economie
  • Economie
  • economie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !