éduc grecque

Pages: 8 (1774 mots) Publié le: 9 juillet 2014
Dans ce monde grec, élargi aux dimensions des vastes royaumes hellénistiques d'Europe, d'Egypte et d'Asie. l'éducation prend une importance essentielle.
Le but de l'existence n'est plus le dévouement à une cité qui a perdu son indépendance mais l'épanouissement en soi-même de toutes les virtualités de la personne humaine, grâce à l'éducation, la "paideia". La signification de ce mot s'élargit :il ne désigne plus seulement ce qui vise à transformer l'enfant en homme mais le résultat de ce travail, la culture.
De plus, cette éducation et cette culture grecques sont, pour tous les Grecs disséminés dans les royaumes hellénistiques, les signes de l'appartenance à une même civilisation qui distingue le grec du barbare. Le mot "paideia" va donc exprimer aussi l'idée de civilisation.
Lesauteurs grecs reprennent souvent la formule de Ménandre : "La culture est le bien le plus précieux qui soit donné à l'homme". Ils rapportent aussi maintes anecdotes qui illustrent l'importance qu'a prise la culture dans cette société (Diogène Laerce, Vies des philosophes).
On voit même se développer une sorte de religion de la culture : le "mousicos anèr", l'homme des Muses, qui consacre sa vie àl'étude, peut espérer, après sa mort, goûter éternellement auprès des Muses le bonheur paisible du lettré ([Platon], Axiochos).
II L'organisation de l'enseignement
Le cursus scolaire est maintenant plus complet. Après l'école primaire s'est développé un enseignement secondaire menant à l'éphébie et aux autres formes d'enseignement supérieur. Seuls, les jeunes gens riches et doués parcourent toutesles degrés de l'enseignement mais les jeunes filles n'en sont plus exclues, du moins au niveau primaire et secondaire, les petits esclaves y ont même parfois accès.
Les écoles restent le plus souvent privées mais l'Etat intervient de plus en plus Il exerce par exemple sur elles un véritable contrôle à l'occasion des nombreuses fêtes religieuses de la cité et des manifestations qui se déroulentalors. Les enfants des écoles doivent participer aux sacrifices, processions et jeux qui sont organisés ces jours là. Des magistrats spécialisés sont chargés d'organiser cette participation.
Autre signe de l'importance accrue qu'on accorde à l'éducation, les écoles sont parfois fondées ou entretenues au moins partiellement par les dons de riches particuliers : dons volontaires ou "liturgies"-services imposés par l'état aux citoyens les plus fortunés et qui peuvent concerner différents domaines d'intérêt public- .Ainsi, au collège éphébique d'Athènes, ce sont des donations privées qui fournissent l'huile nécessaire aux exercices athlétiques.
III L'école primaire
De sept à quatorze ans, l'enfant reçoit un enseignement primaire . Le maître le plus important est maintenant le grammatiste,celui qui apprend à lire , à écrire et qui fait apprendre par coeur les premiers textes. C'est lui qu'on désigne souvent par le terme général de "maître" (didascalos).En effet, la musique n'apparaît plus qu'au niveau secondaire et l'éducation physique voit son importance diminuer progressivement.
La pédagogie n'a pas changé : même routine , même appel à la mémoire. L'enfant commence par apprendrepar coeur la liste des lettres sans en connaître la forme ou la valeur phonétique. Ce n'est qu'à l'époque Romaine qu'apparaissent des tentatives pédagogiques pour faciliter l'apprentissage : lettres mobiles en bois, gâteaux alphabétiques ou autres inventions plus fantaisistes (Marrou, Histoire de l'éducation dans l'antiquité)...
Lorsque l'élève sait déchiffrer les mots, on lui fait apprendre parcoeur et réciter le plus vite possible des formules absurdes mais assemblées spécialement pour leur difficulté de prononciation.
IV L'enseignement secondaire
De quatorze à dix-huit ans, l'adolescent fréquente l'école secondaire . L'enseignement, assuré par le "grammatikos", consiste surtout en une étude approfondie des auteurs classiques, et principalement des poètes. Parmi eux, Homère occupe...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • educ
  • Educ
  • EDUC
  • Educ
  • éduc
  • Educ
  • Mon-educ
  • educ

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !