égalité des chances - d'après Jean Hébrard - Concours CPE 2014

Pages: 9 (2011 mots) Publié le: 31 décembre 2014
Dissertation – Session rénovée – concours externe 2014 :

Dans cet extrait, Jean Hébrard, en 2002, pointe les failles du système éducatif français dans sa mission d’apporter à tous les élèves les mêmes conditions de scolarisation. Le corollaire de cette défaillance est représenté par les inégalités sociales et scolaires qui existent dans les établissements publics locaux d’enseignement.D’après lui, l’école ne remplit plus sa mission « d’intégration sociale et culturelle » en transformant ses établissements en creusets de la reproduction des ségrégations.
Ce rapport intervient après la loi d’Orientation de 1989 (Loi Jospin) qui place l’élève au centre du système éducatif mais avant la Loi d’Orientation et de Programme pour l’avenir de l’Ecole de 2005 (dite Loi Fillon) dont le cœur duprojet est la réduction des inégalités et l’Egalité des chances pour tous.
Au lendemain de la loi de Refondation de l’ Ecole de 2013 qui réaffirme les principes d’égalité des chances, notamment concernant l’Education Prioritaire, on peut se questionner : Comment l’école peut-elle garantir l’égalité des chances à tous les élèves, malgré des inégalités sociales et scolaires toujours plus prégnantesdans les établissements aujourd’hui, et quels rôles le CPE et la Vie Scolaire doivent-ils jouer pour réduire ces inégalités ?
Après avoir analysé les conditions qui ont pu faire de l’Ecole Française une école ségrégative et de la reproduction sociale, nous regarderons les réponses apportées par le Gouvernement pour réduire ces inégalités. Enfin, nous verrons quels rôles le CPE et la Vie Scolairejouent pour favoriser l’accueil de tous les élèves et garantir l’égalité des chances pour tous.
Depuis 1975 et la réforme Haby, le collège est devenu unique et tous les élèves de toute origine sociale ou culturelle se sont vus proposer un enseignement unique, ceci dans le but d’offrir à tous un même accès aux savoirs. Or cet élan de massification a eu comme revers la montée des inégalités socialeset scolaires entre élèves, et a entériné le principe de méritocratie. C’est pourquoi nous dit J.Y. Rochex : « la conception méritocratique et individualiste de l’égalité des chances est le contraire d’une politique de lutte contre les inégalités scolaires. » F. Dubet, dans Les places et les chances, a également un regard critique sur la politique d’égalité des chances qui n’existe pas mais seraitplutôt, selon lui, à diriger vers une égalité des places, qui serait socialement mieux acceptée par les élèves.
Tout comme le souligne J. Hébrard, A. Van Zanten et M. Duru-Bellat dans Sociologie de l’Ecole ont établi un lien statistique entre réussite scolaire et origine sociale. Ainsi, les élèves issus de milieux défavorisés ont statistiquement moins de chances que les autres d’atteindre dehautes études et d’avoir des places importantes dans la Société. Il est cependant possible qu’un élève qui n’a à priori rien pour réussir, réussisse quand même (B. Lahire, Les raisons de l’improbable).
C’est suite à ces constats qu’ont été crées les RAR (Réseaux Ambition Réussite) avec comme idée de « donner plus à ceux qui ont moins ». Ce furent les prémices de l’éducation prioritaire, bientôtremplacés par les RRS (Réseaux de Réussite Scolaire) au sein desquels ont été labellisés des établissements ECLAIR (Ecole, Collège, Lycée pour l’Ambition, l’Innovation et la Réussite). Ces RRS accueillent en grande partie des élèves de milieux défavorisés et doivent faire face à des problèmes plus prégnants au sein des établissements de l’Education Prioritaire : absentéisme et décrochage, violenceet incivilités, taux plus important de professeurs jeunes dont l’ancienneté en établissement ne dépasse pas 2 ans, climat scolaire dégradé (Source : enquêtes de victimation et statistiques de la DEPP – 2012).
C’est pourquoi la Loi de Refondation de l’école a axé ses priorités sur différents axes afin de réduire ces inégalités au sein des établissements.
Afin de répondre à sa mission...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Égalité des chances
  • Egalité des chances
  • Égalité des chances
  • Egalité des chances
  • Égalité des chances ou égalité des droits
  • Egalité des chances
  • Egalite des chances
  • Égalité des chances

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !