Être libre est-ce ne se soumettre à rien ?

Pages: 5 (1112 mots) Publié le: 5 février 2012
Liberté et soumission, en apparences contraires, peuvent pourtant être définis de façon complémentaire. En effet, lorsque nous entendons le mot « liberté », il est question pour nous d'absence de maître différent de nous-même. Être libre signifie, dans le langage courant, ne pas être soumis à une quelconque servitude, être indépendant de tout et penser, agir et s'exprimer selon ses propres idées.Aussi, la soumission est pour l'opinion commune l'acceptation de ce que l'on nous impose, une disposition à obéir et à être dépendant. De par ces différentes définitions, il est logique de penser que la liberté est loin d'être une forme de soumission et vice-versa. Seulement, et là est le problème, être libre est-ce ne se soumettre à rien ? Peut-on différencier ces deux notions ou l'une vaforcément avec l'autre ? Toutes les interrogations possibles semblent se rassembler dans une et même question : Faut-il refuser de se soumettre pour pouvoir être libre ? Pour trouver une réponse, il est nécessaire d'aborder le problème en trois temps. Tout d'abord, prouver qu'en ne se soumettant à rien on peut atteindre la liberté sera indispensable. Ensuite, à l'inverse, il faudra démontrer quel'insoumission n'est pas toujours chose positive et qu'elle ne permet pas forcément d'accéder à la liberté. Enfin, il sera donc préférable de redéfinir ce qu'est la vraie liberté et prouver que pour être libre, il faut se soumettre.

Pour commencer, la liberté c'est être capable de penser et d'agir par soi-même, selon ses propres convictions. Si nous sommes libres et insoumis, nous n'avons nidirigeant, ni limites, ni contraintes. Cela peut, par exemple, nous permettre de vivre de façon meilleure puisque nous ne sommes obligé à rien. Grâce à cela, nous pouvons plus facilement et plus rapidement avancer dans nos vies car nous ne prenons en compte personne et nous ne perdons pas de temps à faire ce qu'on pourrait nous imposer. Aussi, la conception ordinaire de la liberté étant « absence decontraintes », il semble logique que moins on se soumette, plus on est libre. On peut s'appuyer sur l'idéologie anarchiste et plus précisément sur des faits concrets comme par exemple quelques expériences lors de la révolte de mai 68. En effet, ayant pour devise « Ni dieu, ni maître ! », les anarchistes refusent toute forme d'ordre et se disent ainsi libres.
Pour continuer, ne se soumettre à rien,c'est refuser de respecter des règles plus ou moins justes dans le but de s'émanciper. Autrement dit, l'insoumission est une forme de révolte, et la révolte, c'est un des principaux symboles de la liberté. Si on refuse d'obéir, on résiste aux règles imposées et on devient ainsi beaucoup plus libre. Des personnes, comme Rosa Parks ou Jean Moulin, n'étaient pas libres mais le sont devenus en refusantde se soumettre et en proposant leur propre manière d'agir pour, non seulement se libérer eux-mêmes, mais aussi libérer un peuple. Ainsi, il est clair que ne pas se soumettre à une quelconque domination permet bien d'accéder à une certaine forme de liberté, mais cela est-il réellement possible et surtout pour combien de temps ?

Effectivement, ne se soumettre à rien peut ouvrir les portes de laliberté, seulement, il est incontestable que si on refuse d'obéir à quoique ce soit, nous nous heurterons à des lois et nous pouvons même outrepasser notre liberté en portant préjudice à autrui. Comme le disait Montesquieu, « La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent. », et les lois disent par exemple : « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas àautrui. » (Déclaration des Droits de l'Homme). De ce fait, il est clair que toute liberté à des limites et des règles. Aussi, l'opinion commune veut que la liberté consiste en la réalisation de ses rêves au moment et de la façon que nous désirons, et ce sans aucun obstacle. Or, la vie nous soumet sans cesse à des obstacles donc cette forme de liberté est impossible. De plus, sans obstacles, nous...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • être libre est-ce ne se soumettre à rien ,
  • Etre libre est-ce ne se soumettre à rien ?
  • être libre est ce ne se soumettre à rien ?
  • Etre libre est ce ne se soumettre a rien
  • Etre libre, es-ce n'est responsable de rien?
  • doit on apprendre a etre libre
  • Peut-on etre libre a plusieurs?
  • L'homme est condamné à être libre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !