Être migrant

1268 mots 6 pages
Le statut de migrant international est acquis selon la définition de l'ONU par celui qui « change de pays de résidence ». Le migrant se définit donc en effectuant une mobilité qui s'inscrit à la fois dans l'espace, puisqu'il franchit au moins une frontière internationale, et dans le temps, la notion de résidence impliquant nécessairement une migration à plus ou moins long terme. La figure du migrant a évolué, sans forcément suivre la vérité des faits. La représentation du migrant miséreux venu à la nage de son petit village pour travailler au noir sur un chantier est largement dépassée par la réalité des phénomènes : on observe au cours du XXème siècle, avec l'explosion et la mondialisation des mobilités, une diversification et une complexification de la figure du migrant. Qui est le migrant? Une fois devenu migrant, comment s'adapte-t-il à sa situation et construit-il son identité? La migration est d'abord le fruit d'une décision et d'un projet, qui se font dans de différentes situations et pour de différents motifs. Une fois émigré, le migrant doit s'installer dans son pays d'accueil, s'adapter et s'intégrer à cette société. C'est en lien avec d'autres migrants et avec sa société d'origine que s'intègre le migrant et que se construit son identité; I) Se faire migrant

1) Pourquoi migrer?
Plus de 200 millions d'émigrés aujourd'hui contre 75 millions en 1975 : pour quelle raison autant de personnes décident de quitter leur pays? Pourquoi et comment se construit le projet migratoire?
De très loin motif principal de départ : motif économique, « migrations de la misère »
Grande diversité de situations : migrations familiales, migrations étudiantes ou de retraités, migrations forcées (réfugiés)
Constitution à travers le développement à l'échelle mondiale des TIC d'imaginaires migratoires extrêmement puissants, qui renforcent le désir de migrer : la télévision, qui montre directement les différentiels de développement entre Nord et Sud et construit une

en relation

  • Droit du travail
    53003 mots | 213 pages
  • Enquete migrants agés
    894 mots | 4 pages
  • Redaction administrative
    6331 mots | 26 pages
  • Effets de la migration
    8467 mots | 34 pages
  • migrants acteurs dvpt
    2536 mots | 11 pages
  • Les incidences des migrations internationales
    4188 mots | 17 pages
  • Une croissance sans fin est-elle possible
    567 mots | 3 pages
  • 2Cmt Dr Rpt 1
    4089 mots | 17 pages
  • Fiche de lecture : d’après l’œuvre de rébecca duvillie, 1996. un enfant en exil : une consultation ethnopsychiatrique en milieu scolaire. paris, la pensée sauvage.
    5527 mots | 23 pages
  • corriger type cned devoir hist geo 1
    1378 mots | 6 pages