10Anseme3

637 mots 3 pages
Introduction:

Cette extrait des Eléments de philosophie d'Alain est consacré à l'inconscient. Dans cette explication du texte d’Alain, né en 1868 et mort en 1951, il faut donc tout d’abord définir la notion d’inconscient. Le terme d’inconscient peut renvoyer à deux visoins différentes. En effet, on peut définir l’inconscient négativement, comme ce qui n’est pas conscient, mais on peut aussi le définir positivement, comme une réalité psychique possédant un mode de fonctionnement et des caractéristiques propres. Le texte répond donc aux questions suivantes : l'inconscient est-il un autre moi ?, L’Homme est-il défini comme un esprit ou comme un corps et un esprit divisé en un "moi" conscient et un "autre moi" inconscient ?
Dans ce texte structuré en deux parties, deux visions différentes de la notion d’inconscient sont confrontées. Il y a d’un côté Freud, qui prétend qu’il existe un premier "moi"qui est conscient et un "autre moi" qui est inconscient : cette vision tient compte à la fois du corps et de l’esprit comme un tout de l’Homme, et de l’autre, Alain qui critique cette idée freudienne de l’inconscient en affirmant qu’il n’existe qu’un seul "moi" autrement dit que l’Homme est représenté conscient et maître de ses sentiments, de ses actions et de ses pensées.

1ere Partie:

Dans le texte, l'auteur denonce la mauvaise interprétation de "l'inconscient" par l'homme. Ce dernier penserait que l'inconscient est "un autre Moi" doté d'un fort caractère qui aurait une emprise sur le "moi", ange ou ëtre mal veillant et diabolique auquel il est facile d'octroyer tout ses erreurs, préjugés et mauvais agissements afin de soulager sa conscience "ce n'est pas moi ... c'est lui ...". Or ce moi d'après l'auteur n'est personne d'autre que "Je" car c'est "Je" qui pense, qui parle, qui agit et non pas ce "moi" fantôme. Personne ne nous force à faire du mal, mais nous le faisons quand même: "L'homme est obscur à lui-même. Cependant la pensée reste volontaire, ce qui est le

en relation

  • Bac anglais lv1
    1347 mots | 6 pages