1789

419 mots 2 pages
Thème 5 : Révolution, liberté, nations, a l’aube de l’époque Contemporaine.
Chapitre 1 : La révolution française, l’affirmation d’un nouvel univers politique.
Introduction :
Depuis 987, la dynastie de Capétiens règne sur la France et depuis le Moyen Age, les différents souverains tentent progressivement d’imposer leur autorité dans le royaume. Ils mettent en place une monarchie absolue de droit divin. C'est-à-dire que touts les pouvoirs sont concentrés entre les mains du roi qui se dit « l’élu de Dieu ». Dans le royaume, les habitants sont considérés comme les sujets du roi, c'est-à-dire qu’ils sont soumis à sa volonté : ils lui doivent une obéissance absolue.
Problématique :
En 1789, c’est Louis XVI qui dirige le pays. En 1804, Napoléon Bonaparte proclame l’Empire. Que c’est-il passé entre ses deux dates ? En quoi cette période marque-t-elle une rupture dans l’histoire politique, économique et sociale de la France ? Quelles sont les nouvelles idées à l’ origine de la révolution ? Quels sont les nouveaux principes de la période révolutionnaire ? Comment s’applique le nouvel univers politique en France de 1789 à 1804.
I. La France en 1789 ou comment meurt la monarchie absolue.
A) La contestation de la monarchie absolue en France.
En 1789, la France doit résoudre ses problèmes financiers : le budget de l’état accuse un grave déficit, l’essentiel des sommes dépensée servent à rembourser les dettes. Mais la société d’Ancien régime, c'est-à-dire avant 1789, est inégalitaire car elle est composée en trois ordres : le Clergé, la Noblesse et le Tiers état. L’essentiel des impôts est supporté par le Tiers état composé à 90% de paysans.
Pour résoudre le problème de déficit budgétaire de la France, il faudrait que touts les français payent l’impôt, notamment les ordres privilégiés et la Noblesse. Dès que des ministres proposent au roi Louis XVI des réformes, elles sont vite abandonnées car le roi est faible et les parlements (cours de justices tenu par la Noblesse

en relation

  • 1789
    996 mots | 4 pages
  • 1789
    1676 mots | 7 pages
  • 1789
    387 mots | 2 pages
  • 1789
    2797 mots | 12 pages
  • 1789
    1980 mots | 8 pages
  • 1789
    1191 mots | 5 pages
  • 1789
    2747 mots | 11 pages
  • 1789
    1368 mots | 6 pages
  • 1789
    2775 mots | 12 pages
  • La révolution de 1789
    841 mots | 4 pages