4Ème république

258 mots 2 pages
La IV ème république (octobre 1946- septembre 1958)

De Gaulle gère les affaires courantes de la France entre 1945 et 1946. Il fait faire une constitution, mais contrairement à ses souhaits, le président de la république n'aura pas de pouvoirs étendus et il n'y aura pas 2 chambres (sénat et parlement). Il préfère s'en aller.

Bilan : 25 gouvernements vont se succéder en 12 ans !!!

La France est affaiblie par la guerre, les produits alimentaires manquent, l'inflation est galopante alors que les salaires augmentent très peu. Politiquement , c'est loin d'être l'unité. Dès 1947,Jean Monnet, met en place un plan de relance :

niveau de vie de la population et alimentation moderniser et équiper les activités de base (énergie, bâtiment, agriculture) moderniser et développer l'exportation
1949 : La France adhère à l'otan.

1951: le 18 avril, est signé , à Paris, la CECA (Communauté Economique du Charbon et de l'Acier), sur une idée de Jean Monnet. Le but est de réunir la production et la consommation de l'Allemagne, la France, l'Italie et le Benelux. Ce sont les prémices de la future CEE.

1952: L'économie française, en pleine expansion, croissance de 5 à 7% a besoin de beaucoup d'argent pour la reconstruction. Antoine Pinay, décide de lancer un emprunt basé sur l'or, au taux de 3.5%, alors que l'inflation est galopante. La dévaluation du franc est endiguée, l'inflation est enrayée. Beaucoup de nationalisations d'entreprises clés sont faites : EDF, grandes banques, assurances, Renault,

en relation

  • La 4eme république
    1823 mots | 8 pages
  • La 4ème république
    3577 mots | 15 pages
  • La 4eme republique
    1623 mots | 7 pages
  • La 4ème république
    1314 mots | 6 pages
  • 4Eme republique
    907 mots | 4 pages
  • Cours 4ème republique
    397 mots | 2 pages
  • Instabilite 4eme république
    2104 mots | 9 pages
  • Les 3 et 4ème républiques
    1976 mots | 8 pages
  • Les faiblesses de la 4ème république
    254 mots | 2 pages
  • Les faiblesses de la 4ème république
    638 mots | 3 pages