accord de B le I 1

Pages: 19 (3227 mots) Publié le: 18 février 2015


Université Moulay Ismail
Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales de Meknès
Master Spécialisé : Economie et Stratégies des Institutions Financières

Intitulé de Matière: Règlementations bancaires

Exposé sous le thème:



Encadré par :
Mr. BENTAHAR Abdellah
Réalisé par :ELANSARI Abdeljabbar
DIDI SEDDIK Mohamed Mouad

Année Universitaire 2014-2015
Plan
Introduction 

Chapitre 1 : Historique du comité de Bâle
I – Création du comité de Bâle
II – Missions du comité de Bâle

Chapitre2 : Contenu de l’accord de Bâle I
I- L’accord de Bâle I : Ratio Cooke :
II- Méthode de calcul de Ratio Cooke :

III- Cas pratique 



Chapitre 3- limites de l’accord de Bâle I :

I – Agences de Notation
II- Insuffisantes de Bâle I

Conclusion




Introduction :
A l’ère de la globalisation, l’expansion des activités de crédits, et la concurrence accrue qui en découle, les risques encourus parles banques deviennent diversifiés et complexes, des grandes banques internationales sont engagées dans des opérations présentant des risques très élevés, qui entrainent la diminution de leurs marges et contribue à la faiblesse de leurs fonds propres, ce qui conduit par la suite à la fragilité du système bancaire et financier.
En effet le risque de crédit est le plus ancien et principalrisque pour une banque, au cours des années 1980, ce risque a fortement évolué, avec la forte augmentation des faillites de certaines banques internationales, d’où la nécessité d’une règlementation bancaire et d’une gestion des risques développée, pour limiter ces risques.
Ces risques qui avaient menacés la stabilité du système bancaire et financier ont conduit le comité de règlementationbancaire (comité de Bâle) qui est hébergé par la banque des règlements internationaux (BRI), à proposer à la communauté bancaire un accord sur un niveau minimum de fonds propres pour les banques internationales en 1988 appelée accord de Bâle, qui a instauré de nouvelles obligations règlementaires en matière de fonds propres ayant pour objectif d’accroitre la sécurité et la solvabilité des banques etla stabilité du système financier dans son ensemble.
La question qui nous interpelle alors est la suivante : que présente l’accord de Bâle I en matière de réglementations et pratiques de surveillance bancaire ?
Pour répondre à cette problématique, nous allons traiter dans un premier chapitre, l’historique du Comité de bale puis dans un deuxième le contenu de l’accord de bale I pour terminer parun troisième chapitre qui présentera les limites de cet accord.









Chapitre 1 : Historique de comité de Bâle
I- Création de Comité de Bâle :

Les faiblesses d'un système bancaire, que ce soit dans un pays en développement ou dans un pays développé, peuvent menacer la stabilité financière tant au sein de ce pays qu'à l'échelle internationale.

C’est pour cette raison et dans lebut de renforcer la solidité et la stabilité du système bancaire international, les gouverneurs des principales banques centrales ont créé en 1974 le Comité de règles et pratiques de contrôle bancaire (ou comité de bale), pour objectif premier l'amélioration de la stabilité du système bancaire international, lui même garant de la stabilité d'un système financier de plus en plus internationalisé. Lacréation du Comité suivait de quelques mois un incident survenu à la suite de la liquidation d'une société allemande (Herstatt), incident qui avait vu cette faillite avoir un effet domino sur certaines autres banques. Le Comité était initialement appelé « Comité Cooke », du nom de Peter Cooke, un directeur de la Banque d'Angleterre qui avait été l'un des premiers à en proposer la création, et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les Accords De B Le
  • les accords de B le II
  • Les accords de bâle i
  • Cas i b l
  • I B Philosophie et principes
  • B-e-s-i-x
  • ACCORD BALE I & II & III
  • B Timent L 1

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !