Accurse

522 mots 3 pages
Éléments pour le Commentaire d'un texte d'Accurse

Glose = analyse mot par mot d'une analyse du texte qui trouve naissance à Bologne pendant la redécouverte du droit romain. Étape 1 : Lire & recopier. Étape 2 : analyse des termes définitions Irnerius , Martinus Hugo Bulgarus = les docteurs. Elève Azon & élève Accurse.

Glose « ordinaire » car c'est la glose de droit commun. Petit à petit pendant tout le moyen-âge cette glose s'est incorporée au texte du Digeste. // Rablais lettre pentagruelle gargantua. 16ème méprise de cette glose.

Glossateur & post-glossateurs ou commentateurs : ils écrivent à côté du texte. Avant le papier coûtait très cher dans ce temps ce sont constituées les gloses, c'est pourquoi les glossateurs écrivaient sur le texte. Commentateurs français : Jacques de Révigny, Pierre de Belleperche. Deux grands commentateurs italiens : Bartolle, balle.

Pourquoi définir une définition ? Cette glose pose une définition problématique du droit par rapport à la justice selon la logique d'Aristote. Il y a ré interprétations. On donne une nouvelle portée au texte initial. Le droit est un art pas la justice.

Ce texte = extrait du Digeste de Justinien. De Ulpien .Livre 1er, premier titre, première citation.

A- Le texte glosé
B- La Glose

Alors qu'Ulpien voit un rapport étymologique entre droit et justice, Accurse lui donne un rapport d'ordre génétique, de priorité logique. Droit en romain droit = jus vient de justicia justice selon lui. // débat la poule et l'oeuf. Moyen-âge mot « loi » désigne un extrait du digeste souvent. Les premiers mots de l'extrait constituaient le titre de l'extrait. 110 = loi justicia. Accurse cite mal son texte ? Il essaye de circonscrire la notion de droit subjectifs.

Obligation = lien de droit personnel entre un débiteur et un créancier. Par opposition au droit réel = lien entre sujet de droit et chose qu'il peut opposer erga omnes à l'égard de tout le monde. Rapport entre débiteur/créancier.

Action =

en relation

  • Commentaire sur la grande glose
    1246 mots | 5 pages
  • La glose
    483 mots | 2 pages
  • Droit
    258 mots | 2 pages
  • La renaissance du drit romain
    351 mots | 2 pages
  • Le droit au moyen age
    2061 mots | 9 pages
  • Le droit savant
    2072 mots | 9 pages
  • Dissertation
    525 mots | 3 pages
  • Mon parcours
    583 mots | 3 pages
  • histoire du droit
    6438 mots | 26 pages
  • Frise
    712 mots | 3 pages