Agiculture et société rurale dans le cône sud

3411 mots 14 pages
CHAPITRE 3
AGRICULTURE ET SOCIETES RURALES

Introduction

énormes bouleversements aussi bien dans les techniques de production que dans les structures agraires
→ progrès flagrants, en particulier pour l'Argentine très bien positionnée dans le classement agraire international accélérations croissantes de la présence de ces agricultures sur les marchés mondiaux notamment par le biais du MERCOSUR

Mais maintient de très vives inégalités foncières, très graves problèmes écologiques liés directement à l'intensification des pratiques agricoles inégalités qui ont alimenté et alimentent encore largement au Paraguay l'exode rurale qui vient gonflés les quartiers précaires des métropoles avec des masses de paysans sans-terre

I/ Des conditions naturelles et un héritage historique sur une système agraire inégalitaire

I/ 1) Le rôle du milieu naturel et de l'héritage historique

I/ 1) 1. Un potentiel naturel énorme mais fragile

Le potentiel agro-climatique

immense potentiel agronomique de la région lié à son expansion en terme de latitude, d'où la présence de divers systèmes climatiques et de l'étagement altitudinal

Contraintes et déséquilibres écologiques

développement spéculaire de l'irrigation, importants conflits d'usage

I/ 1) 2. Les effets destructeurs du système agricole colonial et post-colonial

Des pratiques coloniales géophage

Les indépendances et leurs paradoxes

I/ 2) Les résultats : des structures agraires toujours très inégalitaires

I/ 2) 1. Les énormes contrastes actuels dans la structure agraire

Les catégories d'exploitation

minifundio : de 1 à 10 hectares, exploitation trop petite pour assurer la subsistance d'une famille paysanne au Paraguay < 5 hectares à la merci des munifundios surtout lorsqu'ils sont endettés, bien souvent inscrit dans des rapports de dépendance quasi féodal avec les acopiadores (commerçants ramasseurs, ramassent la production d'une multitude de petits exploitants en leur

en relation