Agnosticisme

Pages: 1 (278 mots) Publié le: 13 mars 2015
Agnosticisme

Pour ma part, à quelqu’un qui me pose la question de savoir si je crois à quelque chose, je réponds : «  Je suis un agnostique inquiet ».Je suis un agnostique inquiet 
En effet, je dis que je ne sais pas si je peux ou dois croire à quelque chose dont j’ignore l’existence. Je dis que ne sachantpas s’il existe une entité suprême – appelons la Dieu, puisque c’est ainsi, dans nos contrées, que certains le dénomment - je ne peux avancer la moindreidée d’une existence au-delà ou en deçà de ce que je connais et, accessoirement de ce que je vois par moi-même.
J’ai idée que l’homme et ses pareils sontdans une vie dont, objectivement, seuls sont connus en apparence physique le début et la fin, soit la naissance et la mort.
Pour ce qui précède la naissance etce qui suit la mort, je ne connais personne qui ne fasse autre chose que de la spéculation ou, à la rigueur comme le disait Pascal, le pari de l’existenced’un dieu ( ou de plusieurs ?).

Je suis un agnostique inquiet 
Inquiet qui vient du latin inquirere, soit chercher à trouver , mais aussi du latininquietus – au nominatif- qui désigne une personne troublée, inquiète.

Voilà, je me dis, ainsi, personne en interrogation parce que n’ayant aucune piste qui medonne à croire en quoi que ce soit.

Maintenant…. Dirai-je que je suis athée ?
Un athée est un homme sans Dieu.
Pour l’heure je le suis certainement. Et, vucombien les hommes se déchirent à ce sujet, je gage que je ne changerai jamais de position.
Mais…. Qui peut dire ce que demain il dira ou fera ?
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !