Albert camus exposé

Pages: 6 (1276 mots) Publié le: 25 novembre 2012
SA VIE

Albert Camus est né dans une famille modeste le 7 Novembre 1913 en Algérie d'un père d'origine alsacienne nommé Lucien Auguste et d'une mère d'origine espagnole appelée Catherine Hélène. Il est le deuxième enfant du couple: il a un frère, Lucien, plus âgé de 4 ans.
Son père est mobilisé en septembre 1914. Blessé à la bataille de la Marne, il meurt à Saint-Brieuc le 17 octobre 1914.Camus n'a donc pas connu son père.
Dès la mobilisation de son mari, Catherine et ses deux enfants vont s'installer chez sa mère à Alger, dans le quartier populaire de Belcourt. Albert et Lucien seront plus éduqués par leur grand-mère que par leur mère qui abdique toute responsabilité en raison de sa quasi-surdité et d'une difficulté à parler.
Albert Camus fait ses études à Alger. À l'écolecommunale, il est remarqué en 1923 par son instituteur, Louis Germain, qui lui donne des leçons gratuites et l'inscrit en 1924 sur la liste des candidats aux bourses, malgré la défiance de sa grand-mère qui souhaitait qu'il gagne sa vie au plus tôt. Camus gardera une grande reconnaissance à Louis Germain et lui dédiera son discours de prix Nobel. Reçu, Camus peut entrer comme demi-pensionnaire au lycéeBugeaud (désormais lycée Émir Abd-el-Kader). « J'avais honte de ma pauvreté et de ma famille (...) Auparavant, tout le monde était comme moi et la pauvreté me paraissait l'air même de ce monde. Au lycée, je connus la comparaison », se souviendra-t-il13. Il commence à cette époque à pratiquer le football et se fait une réputation de gardien de but. Mais, à la suite de ses crachements de sang, lesmédecins diagnostiquent en 1930 une tuberculose et il doit faire un bref séjour à l'hôpital Mustapha. Son oncle, voltairien et anarchiste, et sa tante Acault, qui tiennent une boucherie dans la rue Michelet, l'hébergent ensuite, rue du Languedoc, où il peut disposer d'une chambre. Camus est ensuite encouragé par Jean Grenier - qui lui fera découvrir Nietzsche.
A l'école, son instituteur, LouisGermain, le pousse à passer le concours des bourses: il pourra ainsi poursuivre ses études au lycée et à l'université. Il lui garde une telle reconnaissance qu'il lui écrira en 1957 lorsqu'il recevra le Prix Nobel de Littérature. Journaliste et écrivain, passionné de théâtre, il marque la vie culturelle française de 1936 à 1960.
Comme tous les Français d'Algérie, il est traumatisé par la GuerreD’Algérie dont il ne verra pas le dénouement tragique. Le 4 Janvier 1960, il trouve la mort dans un accident de voiture.

JOURNALISME ET RESISTANCE

Devenu journaliste à Alger puis à Paris, il cherche à s’engager en 1940, mais est ajourné pour raisons de santé. Sous l’occupation allemande, il tient une place importante dans la Résistance et devient en août 1944 rédacteur en chef du journal Combat : lesarticles très remarqués qu’il publie désormais seront des déshérités et des victimes de lutte pour la liberté ; il lancera en 1956 un appel aux musulmans en faveur de la trêve en Algérie et publiera en 1957, avec Koestler, des Réflexions sur la peine capitale tendant à l’abolition de la peine de mort.

SON OEUVRE

Tour à tour essayiste, romancier et auteur dramatique comme J-P Sartre, Camusse consacrera de plus en plus à sa carrière d’écrivain. Son œuvre pourrait, en gros, s’ordonner autours de deux pôles : l’absurde et la révolte, correspondant aux deux étapes de son itinéraire philosophique.

1- La morale et l’absurde

La prise de conscience du non-sens de la vie le conduit à l’idée que l’homme est libre de vivre « sans appel », quitte à payer les conséquences de seserreurs, et doit épuiser les joies de cette terre.
Ces idées, exposées dans Le mythe de Sisyphe (1942), sont illustrées par le roman de L’étranger (1942) et, en 1944, par deux pièces de théâtre : Caligula et Le Malentendu de l’humanisme de la révolte.
L’auteur aboutit à la découverte d’une valeur qui donne à l’action son sens et ses limites : la nature humaine.
Cet humanisme apparaît dans La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exposé L'Etranger Albert Camus
  • Exposé albert camus dialogue
  • Exposé l'etranger de albert camus
  • Exposé sur albert camus
  • albert de camus
  • Albert camus
  • Albert camus
  • Albert camus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !