Albert camus le dialogue amoureux

Pages: 7 (1593 mots) Publié le: 2 février 2013
Tenir compte de la question

La question tourne autour de l'idée d'« incommunicabilité entre les êtres ». Or, ici, il s'agit d'une conversation - et qui plus est amoureuse - entre Marie et Meursault. Il y a donc apparemment un paradoxe : les personnages se parlent mais ne communiquent pas. Vous devez élucider ce paradoxe.

« Comment » suggère d'analyser les moyens que Camus utilisepour montrer que les deux personnages ne se comprennent pas, que la communication n'est qu'apparente.

Trouver les axes

Utilisez les pistes ouvertes par la question, mais composez aussi la « définition » du texte.

Dialogue de roman (genre) au sujet du mariage (thème), insolite, neutre, simple (adjectifs), pour peindre les personnages et permettre au lecteur de faire des hypothèses delecture (buts).

Utilisez les termes de la « définition » pour trouver des axes.
Première piste : « dialogue insolite » - comme le terme d'« incommunicabilité » dans la consigne - suggère d'étudier en quoi cette demande en mariage est inhabituelle : pourquoi le dialogue ne fonctionne-t-il pas normalement ?
Deuxième piste : « peindre les personnages » : il s'agitd'analyser ce que le dialogue - forme et teneur - révèle des personnages.
Troisième piste : quelles hypothèses de lecture le lecteur peut-il faire à partir de cet épisode ?

Pour bien réussir l'oral : voir guide méthodologique.

Les genres de l'argumentation : voir lexique des notions.

Présentation

Introduction

Amorce : La question de l'incommunicabilité entre les êtres estau centre des préoccupations du xxe siècle et la littérature s'en fait l'écho. « Non, il est impossible, il est impossible de transmettre la vie, la sensation d'une époque donnée de son existence - ce qui fait sa vérité, son sens, son essence subtile et pénétrante. Nous vivons comme nous rêvons, seuls », écrit le romancier Joseph Conrad en 1902 dans Au cœur des ténèbres.

L'œuvre : Camus, dansson roman L'Étranger, se fait l'écho de ces préoccupations.

Le texte : Le narrateur, Meursault, employé de bureau à Alger, a appris que sa mère était morte et il va l'enterrer sans larmes. À son retour, il retrouve une ancienne collègue, Marie, qui devient sa maîtresse. Huit jours plus tard, Marie aborde la question du mariage.

Rappel de la question et annonce des axes.

I. Un dialogue quine fonctionne pas

1. Les rôles renversés : une demande en mariage insolite

L'épisode reprend un lieu commun littéraire (la demande en mariage), mais inversé.

C'est en effet la jeune femme qui a l'initiative et fait la demande : elle pose des questions (« m'a demandé »), elle utilise des verbes connotant la volonté (« vouloir »). Elle marque des temps de réflexion (suggérés par lessilences). C'est elle qui a les gestes tendres (« elle m'a pris le bras »). Le verbe « déclaré » (l. 18) prend ici tout son sens (= décidé).

Un personnage masculin sans consistance, passif : Meursault est réduit à « dire » et à « répondre » (verbes neutres qui n'indiquent aucune intonation affective). Ses explications sont laconiques. Il se contente de reprendre les mots de Marie en enchangeant un peu la formulation, et cela pour se justifier. Quand il ne sait pas, il ne répond pas. Il fait dépendre son acceptation de la proposition de Marie elle-même (« si elle le désirait », l. 7). Il a du reste conscience de sa passivité (« je me contentais de dire oui », l. 8).

2. Un dialogue refermé sur lui-même, marqué par le silence

La structure du texte marque l'inanité du dialogue :il semble ne pas avoir avancé, il se ferme comme il s'est ouvert, sur la demande en mariage (« si je voulais me marier avec elle » [l. 1-2], « qu'elle voulait se marier avec moi » [l. 19] : seule la place et la fonction des pronoms ont changé).

C'est le silence, plusieurs fois mentionné, qui domine : « Elle s'est tue [...] et elle m'a regardé en silence » (l. 10).

Il n'a pas de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exposé albert camus dialogue
  • albert de camus
  • Albert camus
  • Albert camus
  • Albert camus
  • Albert camus
  • Albert camus
  • Albert camus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !