Alcibiade et l'expédition de sicile

Pages: 33 (8038 mots) Publié le: 7 juin 2011
A la fin des Guerres Médiques en 479, une cité se détachait de toutes les autres dans le monde grec : Athènes. Déjà au premier plan car ses citoyens n’ont pas hésité à quitter leur cité pour mener ensuite la bataille navale de Salamine, et devenir ainsi un des instruments principaux de la victoire du peuple grec coalisé contre les Perses, elle deviendra le fer de lance de la reconquête des citésgrecques d’Asie Mineure et des îles ioniennes. Après la défection de Sparte et les divergences existantes au sein de la « Ligue Hellénique » vainqueur des Perses, Athènes décida de former la Ligue de Délos pour mener à bien ses projets de reconquête. Cependant, la Ligue de Délos changea progressivement pour devenir un véritable empire athénien, faisant passer ses membres d’alliés au statut desujets.
La période située entre la fin de la Guerre Médique et le début de la Guerre du Péloponnèse qui éclate en 431, est pour Athènes une période de grande prospérité, la pentékontaétie. Périclès incarne cette période, lui, le premier citoyen, qui va gouverner presque à lui seul la politique athénienne après l’ostracisme de Cimon en 461. Ce dernier tentait, tout en s’efforçant d’accroitre lapuissance athénienne, de garder de bonnes relations avec Sparte. Lorsque celle-ci s’est retrouvée face à une révolte des hilotes, il persuade les Athéniens de leur venir en aide, mais les spartiates refusent, se méfiant d’une intervention athénienne sur leur propre territoire. Discrédité, il est donc frappé d’ostracisme, et la rupture se fît entre Athènes et Sparte. Rien ne la retenant après le départde Cimon, Athènes, sous la conduite de Périclès, affermît ses positions au sein de la Ligue, non au sens géographique, mais en asseyant son autorité sur ses « alliés » de l’empire.
Selon Thucydide, c’est cet impérialisme athénien qui est la cause du déclenchement du plus grand conflit qu’ait connu le monde grec, la Guerre du Péloponnèse, opposant les deux grandes puissances grecques, Sparte etAthènes. Pourtant ce n’était pas tant l’impérialisme athénien que la menace qu’Athènes faisait peser sur les alliés de Sparte qui déclencha la guerre, notamment avec le blocus économique de Mégare et l’affaire de Corcyre. Lorsque la guerre éclata, une épidémie de peste ravage Athènes qui balaya plus d’un quart de sa population, et au premier rang Périclès, qui mourut en 429. Athènes perdit à cemoment là celui qui avait conçu toute la stratégie de guerre et employait des moyens réfléchis. Sans lui la cité perdît une partie de sa cohérence politique. L'homme qui, dans les années qui suivirent, dirigea la politique athénienne fut Cléon, un riche tanneur qui voulait à tout prix maintenir l'empire d'Athènes. Mais il mourut au siège d'Amphipolis, peu avant la conclusion de la paix de 421, etdepuis lors deux hommes ont dominé la vie politique, le riche Nicias, modéré, hostile à toute aventure, et Alcibiade, démocrate par tradition familiale, mais soucieux surtout de sa gloire. C'est ce dernier qui fit voter par l'Assemblée une des plus grandes entreprises jamais mise en place par Athènes, et qui allait décider de son avenir, l’expédition de Sicile.
C’est sur ce personnage singulier quia fait couler beaucoup d’encre que nous allons nous focaliser, un personnage mené par l’ambition qui dirigea la politique athénienne, et qui se servit de son influence pour servir ses propres desseins, et dont l’exemple le plus marquant est l’expédition de Sicile, qui nous servira d’objet d’étude. Pour nous aider dans ces recherches, nous allons utiliser comme source principale l’œuvre deThucydide relatant la Guerre du Péloponnèse, et principalement les livres VI et VII relatant l’expédition de Sicile, de l’arrivée des ambassadeurs des cités siciliennes jusqu’à la défaite athénienne. Nous nous appuierons également sur diverses Vies écrites par Plutarque, celle de Nicias et d’Alcibiade. Et enfin, dans une moindre mesure, Le Banquet de Platon pour ce qui concerne surtout la « formation »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Alcibiade
  • La sicile
  • Alcibiade
  • Alcibiade
  • Alcibiade
  • Sicile
  • Sicile
  • Alcibiade de Platon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !