Allégorie de vénus et cupidon

579 mots 3 pages
Allégorie de Vénus et Cupidon. allégorie: décrire, raconter, peindre quelque chose avec l'intention de signifier autre chose. Personnification d'une idée ou d'un sentiment.
Présentation du peintre :
Bronzino (Agnolo di Cosimo di Mariano Tori) est né le 15 novembre 1503 à Monticelli en Italie et décède le 23 novembre 1572 à Florence. Il est le représentant du mouvement maniériste. Il devient le portraitiste officiel de Côme de Médicis, le duc de Florence. Il s'est beaucoup inspiré des oeuvres de Michel-Ange et de Raphaël.
Le maniérisme se caractérise par la multiplication des éléments, par des symboliques, par son érotisme, la déformation et la torsion des corps, la recherche du mouvemet, la modification des proportions des parties du corps et le contraste des tons.

Le tableau:
C'est le duc Côme de Médicis qui a commandé ce tableau pour l'offrir au roi de France François 1er. Il mesure 1m46 de long et 1m16 de large.
La pomme d'or:
La déesse de la Discorde, n’ayant pas été invitée au repas de noces de Pelée et Thétis, voulut se venger de cet affront. Elle jeta au milieu des invités une pomme d’or provenant du jardin des Hespérides, sur laquelle était inscrit : "A la plus belle". Junon, Vénus et Minerve se disputèrent le fruit. Alors, Zeus demanda à Pâris de départager les déesses. Minerve lui promit la réussite et Junon la richesse mais malgré cela, il désigna Vénus qui lui promit l’amour d’Hélène, la femme de Ménélas. Il enleva par la suite la jeune femme, ce qui déclencha la guerre de Troie. La pomme lancée par la déesse de la discorde causa donc de nombreux conflits et aujourd’hui encore, on parle de "pomme de discorde" pour qualifier le sujet d’une dispute.
Les personnages:
On peut identifier plusieurs figures de la mythologie, d'abord Vénus au centre avec la pomme d'or offerte par Parîs, symbole de sa beauté et les colombes en bas à gauche qui dans la mythologie traînent son char. Vénus est la fille de Zeus et de Dioné (nymphe). Elle est la déesse

en relation

  • Analyse branzino, allegorie avec venus et cupidon
    813 mots | 4 pages
  • Humanisme et peinture
    1303 mots | 6 pages
  • Commentaire " l'amour et la folie "
    1608 mots | 7 pages
  • le Printemps de Botticelli
    1535 mots | 7 pages
  • le printemps de botticelli
    4748 mots | 19 pages
  • mythe de pysché
    630 mots | 3 pages
  • Latin 3e Dossier Les amours de Mars et V nus tableaux de La Renaissance
    1085 mots | 5 pages
  • Botticelli
    1411 mots | 6 pages
  • Botticelli
    2044 mots | 9 pages
  • L'amour et la folie jeau de la fontaine
    1400 mots | 6 pages