Alméria

Pages: 26 (6255 mots) Publié le: 14 mai 2011
Introduction :
Le texte que vous avez sous les yeux est un extrait de la compilation du Kitab ar-rawad al-mi’tar d’Ibn al-Mun’im al-Himyari. Il s’agit d’un auteur maghrébin. Il était jurisconsulte (fakih) et assesseur du cadi ou notaire. Un des manuscrit qu’utilise Levi-Provencal, celui de tombouctou, nous donne le lieu et la date de la compilation du Kitab ar-rawad al-mi’tar à Djudda en 1461.On doit la découverte de son travail grâce à la traduction de Lévi Provençal dans La péninsule Ibérique au Moyen Age.
Himyari s’appuie sur des témoignages d’auteurs plus anciens comme al- Bakri dans son Kitab al-Masâlik wa-l-mamâlik écrit vers 1067. Son texte reprend plusieurs passages quelque peu abrégés de la description initiale de la ville par al-Idrisi dans son Nuhzat al-mushtâk fîkhtirâk al-afak écrit en 1154 et le traité géographique Kitab al-Istipsar fi ‘adja’ib al-amsar en 1191. Ses sources sont contemporaines de la description qu’il fait d’Almeria, en sachant qu’il compile ces textes plusieurs siècles plus tard.
Les Xème et le XIème siècle et plus particulièrement la période comprise entre la fondation de Madinat al-Zahra en 936 et le moment ou les principalescapitales des taifas perdent leur rôle de centre de territoire car elles tombent aux mains des chrétiens ou des almoravides ; cette période de deux siècle marque pour Al-Andalous l’apogée de son histoire urbaine. C’est l’époque ou Cordoue est célébrée comme la ville la plus importante de l’occident, et nous verrons qu’Alméria va même s’en inspirer. C’est au milieu du Xème siècle plus précisémentqu’apparaissent des constructions de type nouveau, celles-ci concernent les villes portuaires. Dans la première moitié du Xème siècle. En effet Cordoue reprend le contrôle de l’espace maritime en Méditerranée occidentale, et à partir du milieu du siècle, les zones côtières s’animent, les villes portuaires se développent alors avec la fin de la piraterie et aussi avec la lutte d’influence des empiresomeyyades et fatimide au Maghreb.
Le texte décrit la ville d’Alméria, d’après al-Saqundi XII° une ville célèbre d’une grande renomée et d’une grande importance sa fondation n’est pas relaté dans le texte, à l’origine quelque marins de Ténès accoste à l’emplacement de l’actuel Almeria ou se trouvait une simple tour de guet, le lieu plaisant il installe une petite république maritime avec une garnisonretranché avec selon les sources soit l’accord des voisin Yéménite ou bien en les chassant. A l’époque la cote d’Alméria est jalonnée de ribats et peuplés de marin. La réputation de ses bons marins est attestée lorsqu’au XII° le commandeur de la flotte sur 3 générations est originaire de la ville. En plus l’honnêteté des habitants de la ville est reconnu dans un proverbe, et circule l’idée que lesmarchands, la bas peuvent laisser leurs marchandise sans surveillance dehors, ils les retrouveront le lendemain sans craindre aucun dommage.
Le texte retrace l’évolution de la ville depuis sa « création » sous Abd Al-Rahman III en 955 ordonna de lui conféré le statut de madina, jusqu’à la prise de la ville par Alphonse VII, roi de Castille en 1147, pour une décennie. Dans la continuité de laprospérité du Califat et des taifas, le temps de la domination almoravide de 1056 jusqu’en 1147 fut celui de la consolidation des différentes activités économiques de la péninsule. Le texte témoigne en effet ici de cette prospérité et décrit Alméria comme une ville dynamique, qui s’inscrit dans un essor du commerce maritime au XIIème siècle ; jusque la jamais atteint par les marins musulmansd’occident.
L’auteur fait d’abord un rapide historique des étapes de la fondation de la ville par les différends souverains à la tête de la ville. Puis, il aborde l’organisation de l’espace urbain, ensuite il évoque l’aspect économique de la ville, ses principales activités, ses partenaires commerciaux, les produits échangés. Il montre aussi qu’Alméria entretient des relations économiques avec...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !