Amélie nothomb

825 mots 4 pages
******** *********
*********** ********** 5D

TFE : Explorer et décrypter une expression cinématographique.
Stupeur et Tremblement – Amélie Nothomb – 2003

3eme période 2011-2012

Pour le cours de Religion Catholique.

1, Que nous raconte le film ?

Le film raconte l'histoire d'une occidentale, née au Japon qu'elle quittera à ses 5ans, contre sa volonté. Elle décide d'y retourne à l'âge adulte afin d'y travailler et obtient un contrat d’un an avec une entreprise très renommée, Yumimoto, qu’elle appellera par la suite son lieu de torture. Seulement, elle ne se rend pas tout de suite compte de la différence entre la spiritualité des Nippons, qui se base sur le fait du relax et de la tranquillité de l'esprit (qu’elle a connu durant sa jeunesse) mais également aussi de la dévotion qu'ont les nippons envers leur travail, et la difficulté des exigences Japonaises. Le premier travail qui lui fut attribué par son patron, fut de rédiger en anglais une lettre à monsieur Johnson pour aller jouer au golf : à chaque fois qu’elle montrait ses rédactions, sans même les regarder, il les déchirait. On la prit vite pour la bonniche, la bonne à à tout faire, celle à qui on donne les tâches que personne ne désire effectuer : apporter le café, avancer les calendriers, photocopier les règles du golf, jusqu’à être mutée aux toilettes. Elle va descendre tout en bas de l'échelle nipponne en provoquant ses supérieurs et en ignorant les règles de vie Japonaises. Elle quittera finalement l'entreprise au bout de son contrat d'un an et retournera en Belgique afin de devenir écrivain et finalement, ne plus être sous les ordres de personne.

2,Quelles sont les valeurs (évangéliques et/ou universelles ) mises en exergue à travers ce film ?

La narratrice, Amélie-San, se compare a dieu, elle dit que étant petite, elle voulait être dieu, ensuite, elle a voulu être le christ, a revu ses ambitions à la baisse et s'est décidée à

en relation

  • Amélie nothomb
    284 mots | 2 pages
  • amélie nothomb
    271 mots | 2 pages
  • Amélie nothomb
    471 mots | 2 pages
  • Amélie nothomb
    623 mots | 3 pages
  • amelie nothomb
    1150 mots | 5 pages
  • Amélie nothomb
    952 mots | 4 pages
  • Amélie nothomb
    1144 mots | 5 pages
  • Amélie nothomb
    684 mots | 3 pages
  • Amélie nothomb
    1864 mots | 8 pages
  • Amélie nothomb
    1019 mots | 5 pages