Analuse sur letrres persanes

992 mots 4 pages
Charles-Louis de Secondat, connu sous le nom de Montesquieu, est un philosophe et un écrivain français du 17e siècles. Il a vécu pendant le siècle des Lumières durant laquelle les écrivains voyagent beaucoup pour perfectionner leur savoir. En 1791, il écrit Lettres persanes, un roman épistolaire qui est une correspondance fictive entre deux voyageurs persans et leurs amis qui ont restées en Perse. Dans ce roman, on note la présence de la satire, beaucoup utilisé dans cette époque pour ridiculiser les mœurs de la société. En effet, on remarque que le roi de France, qui dans ce temps-ci est Louis XIV, est le plus important et influent prince de l’Europe mais cependant, le pape est plus fort que ce dernier.

Premièrement, le roi de France, qui est Louis XIV dans le temps de Montesquieu, est considéré comme le plus puissant des princes de l’Europe. En effet, même si le roi est un vieillard, il possède encore le même pouvoir qu’avant. Il accède au trône quand il a cinq ans et son règne dur environ 72 ans, donc on peut constater qu’il a commencé à un bas âge à connaitre les différents aspects du savoir-faire. L’hyperbole : « Le roi de France est vieux. Nous n’avons point d’exemple, dans nos histoires, d’un monarque, qui ait si longtemps régné. On dit qu’il possède à un très haut degré le talent de se faire obéir : il gouverne avec le même génie sa famille, sa cour, son État : […] tant il fait cas de la politique orientale!» (Lettre 37, p.81) montre cet effet. Même s’il est vieux et il est sur la trône depuis des années, la population l’obéisse encore. C’est avec le même pouvoir qu’il gouverne trois choses : sa famille, la cour et son État. Le fait qu’il dit le suivant à propos du roi : « […] il possède à un très haut degré le talent de se faire obéir» montre l’exagération du pouvoir que détient ce dernier. Aussi, le fait qu’il dirige son état avec un si grand pouvoir vient accentuer le fait qu’il est puissant. Il dirige le pays pour soixante-douze ans, donc

en relation