Analyse de la pièce de théâtre: les palmes de mr. shutz

267 mots 2 pages
Premièrement, beaucoup de scientifique font des découvertes sans arrière pensé, d’autres, les font pour un profit personnel. Lors de la pièce « Les palmes de M. Schutz » on peut très bien voir le conflit entre la recherche pure et l’avancement personnel grâce aux personnages : Pierre Curie et Gustave Bémont. Pierre Curie est un scientifique très introverti. Il ne cherche pas la gloire lors de ses recherches, il veut seulement faire des découvertes. Il voit plus loin que lui-même, il pense à l’intérêt de la science et de l’humanité. Gustave Bémont, lui, ne cherche pas à faire de grande découverte. Il ne s’intéresse seulement qu’à poser des brevets. Il aime la vie et ce qu’elle a à offrir. Ses recherches sont pratiques, car selon lui, la science doit servir ses intérêts personnels. Les deux personnages se confrontent régulièrement par leurs avis différents sur la science. Voici un extrait qui montre bien le point de vue de Pierre Curie par rapport à celui de Gustave Bémont : « La science doit rester pure. Pure, tu m’entends? Et j’ai bien raison, parce que toi, la vérité, c’est que le commerce t’a aspiré, englouti! Ton but, c’était quoi? De financer tes recherches, mais qu’est-ce que tu recherches depuis le départ? De l’argent! Toujours plus d’argent! » Il est évident que Pierre Curie n’arrive tout simplement pas à comprendre Gustave Bémont. Cela montre donc, très clairement, que la pièce « Les palmes de M. Schutz » met en évidence le conflit entre la recherche pure et l’avancement

en relation