Analyse de "le lac" de lamartine

398 mots 2 pages
Lamartine
Dans « Le lac » de Lamartine il y a une présence accablante de la nature qui participe à l’histoire comme témoin du passé heureux du poète. La femme n’est pas morte encore, mais elle est gravement malade.
Le poète conduit des méditations sur l’amour et le temps qui passe. Le temps qui coule et s’emporte le bonheur pousse le poète à communiquer le message du «carpe diem » : il faut jouir de l’instant présent et des moments heureux.
A différence de l’homme qui est mortel, la nature peut se renouveler (son puissance est exprimé à travers le verbe « rajeunir »), donc le poète lui confie un devoir à accomplir, c’est-à-dire de garder les moments passés. La nature est donc une alliée de l’homme : avant de mourir, il confie à la nature la tâche de garder le souvenir en faisant devenir l’amour eternel.
Dans la première strophe, il y a une réflexion sur le temps : la métaphore « océan des âges » exprime l’éternité en superposant les deux éléments protagonistes du poème, c'est-à-dire l’eau (« océan »), et donc la nature, et le temps (« âges »). De plus, le verbe « couler » peut se référer sois au temps sois à l’eau. Le vers 4 « Jeter l’ancre un seul jour » signifie arrêter le temps pour un moment.
Dans le poème, il y a une personnification du lac (le poète l’appelle « tu » et utilise des verbes comme « mugissais », « brisais » qui font du lac un être animé), mais aussi le temps est personnifié : Elvire s’adresse au temps comme s’il est concret. Donc on peut dire que à coté du poète et de sa femme aimée (« amante » non esiste, e « maitresse » intende l’amante in senso carnale, per cui si preferisce dire « femme aimée »), il y a deux autres personnages : le lac et le temps.
La ponctuation (les points d’exclamation), les procédés synthétiques, les questions rhétoriques traduisent la participation émotive du poète dans les moments où il demande à la nature de faire revivre son amour. Ainsi, le désir de l’infini est réalisé à travers l’alliance avec la nature car

en relation

  • Le lac lamartine analyse
    1099 mots | 5 pages
  • Le lac de lamartine : analyse
    469 mots | 2 pages
  • Analyse De "Le Lac" De Lamartine
    557 mots | 3 pages
  • Oral de francais 1e - analyse "le lac" lamartine
    662 mots | 3 pages
  • Analyse litteraire " le lac" d'alphonse lamartine
    943 mots | 4 pages
  • Le lac de lamartine
    1160 mots | 5 pages
  • Analyse de poeme
    731 mots | 3 pages
  • Le lac
    810 mots | 4 pages
  • Lecteurs et écrivains
    4755 mots | 20 pages
  • Le lac
    2348 mots | 10 pages