Analyse de pratique traitement escarre

Pages: 8 (1932 mots) Publié le: 4 juin 2013
KAISER IFSI Croix-Rouge
Charlène
3ème A

ANALYSE DE PRATIQUE :
La prévention et le traitement des escarres

Dans le cadre de ce travail, j’ai décidé de traiter de la prévention et du traitement d’escarre.
Je suis en stage en service de Soins de Suites et Réadaptation, où les patients sont majoritairement des personnes âgées et/ou des patients dont la mobilité est réduite.La prévention d’escarre fait donc parti du quotidien pour les soignants dans les prises en charges.
J’ai décidé, pour analyser cette pratique du service, de suivre la prise en charge des patients en générales et d’une patiente en particulier et de la comparer aux recommandations de bonnes pratiques de l’HAS.
Cette patiente, Mme C, est âgée de 63 ans et présente une sclérose en plaque à unstade avancé. Elle n’a plus l’usage de ses jambes et souffre de contracture musculaire surtout aux jambes, elle est donc très tendu, crispée ce qui rend les mobilisations difficiles et douloureuse pour elle. Elle souffre également de séquelles d’un accident vasculaire cérébral notamment une hémiplégie droite et une aphasie. Cette hémiplégie fait que Mme C n’a pas de stabilité et penche du côtédroit. Elle est porteuse d’une GEP car elle n’a plus le réflexe de déglutition et ne peut donc pu s’alimenter par la bouche et a une alimentation parentérale. Elle est porteuse d’une sonde à demeure dont la raison n’était pas notifiée dans le dossier de la patiente. Elle est porteuse d’une BMR dans les urines et est donc en isolement sceptique type contact. Cette patiente nécessite une toilettecomplète au lit, un change car elle porte une protection car Mme C souffre de spasticité de la vessie dû à la présence de la sonde ce qui crée des fuites occasionnelles, des transferts lit-fauteuil avec le lève-malade. Elle a un fauteuil adapté à sa pathologie c’est-à-dire avec une inclinaison adapté, appui tête….
Selon l’HAS, les mesures de préventions consistent à :
* Identifier les facteurs derisque au moyen du jugement clinique associé à l'utilisation d’une échelle validée d’identification des facteurs de risque. L’élaboration d’une stratégie de prévention adaptée à chaque patient découle de l’évaluation du risque, réalisée dès le premier contact avec le patient. La fréquence de réévaluation du risque n’est pas bien établie, il est néanmoins recommandé de procéder à une nouvelleévaluation à chaque changement d’état du patient. Les soignants doivent être entraînés à la reconnaissance des facteurs de risque et formés à l’utilisation d’une échelle d’identification du risque.
Dans ce service, une évaluation à l’aide de l’échelle de Norton est faite à l’admission du patient. Mme C, a le score maximum en faveur d’un risque élevé d’escarre. Les facteurs de risques sont notifiés surla feuille et celle-ci est conservée dans le dossier du patient. Son état n’a pas changé depuis son arrivée, il n’y a donc pas eu de réévaluation du risque.

* Diminuer la pression en évitant les appuis prolongés par la mobilisation, la mise au fauteuil, la verticalisation et la reprise de la marche précoces. Des changements de position doivent être planifiés toutes les 2 à 3 heures, voire àune fréquence plus élevée, et les phénomènes de cisaillement et de frottement doivent être évités par une installation et une manutention adéquates du patient. Le décubitus latéral oblique à 30° par rapport au plan du lit est à privilégier car il réduit le risque d’escarre trochantérienne.
Dans ce service, la toilette est faite le matin et les isolements sont faits en dernier selon lesrecommandations de bonnes pratiques. Un tour de change est fait l’après-midi. C’est lors de ces soins que les soignants peuvent observer l’état cutané des patients. Selon, les demandes et les observations, des réinstallations sont faites plusieurs fois dans la journée. Des tours pour voir si les patients vont bien sont faits régulièrement.
On peut donc constater que la pratique du service n’est pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse De Pratique Pansement Escarre
  • Traitement anti-infectieux des escarres
  • Analyse situation prevention escarre
  • Analyse et traitement comptable des cas
  • analyse de pratique
  • Analyse de pratique
  • Analyse de pratiques
  • Analyse de pratique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !