Analyse "les effarés"

Pages: 5 (1210 mots) Publié le: 7 janvier 2015
Analyse d’un poème

Les effarés

Auteur:
Jean Nicolas Arthur Rimbaud est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville. A l’âge de
quatorze ans, il commence une série de fugues , à Paris notamment où il se lie avec Verlaine. Une
amitié compliqué naît entre les deux hommes, allant de disputes en réconciliations. Ces disputes
peuvent aller jusque’à la confrontation violente:Verlaine blessera Rimbaud d’un coup de feu.
Il commence à écrire ses premiers poèmes à l’âge de 15 ans, il renonce subitement à l’écriture à
l’âge de 20 ans car ses idées marginales, anti-bourgeoises et libertaires l’amènent en Ethiopie et au
Yémen. Là-bas il n’écrit presque plus que des lettres pour sa famille ou pour son travail.
Il devient explorateur et commerçant et devra être rapatrié enFrance après une infection à sa jambe
qui entraînera l’amputation de sa jambe et mourra le 10 novembre 1891 à Marseille.

Introduction:
Le poème «Les effarés» est extrait du recueil les Cahier de Douai. Arthur Rimbaud a composé le 20
septembre 1870 ce poème. Les éffarés montre la communion de Rimbaud avec 5 pauvres petits
enfants qui souffrent du froid et de la faim, mais qui montre aussi lemanque de chaleur maternelle.
Rimbaud montre ici une scène de misère où l'on voit cinq enfants affamés attendre en vain devant
une boulangerie. C’est une histoire très émouvante puis au fil de la compréhension on se rend
compte que Rimbaud essaye de faire passer un message à travers l’ironie qui laisse entrevoir la
portée satirique du texte.
Je m’interroge donc sur l’ambiguité de ce poème qui estpartagé entre compassion et dérision.

Analyse de la structure:
Forme: Douze tercets (isométrique) qui sont composé de deux octosyllabes et d’un tétrasyllabe.
Rimes: Deux rimes plates et une rime embrassée qui va rimer avec la rime orpheline de la strophe
suivante.
Contenu et sens du poème:
Noirs dans la neige et dans la brume,
On peut supposé qu’ils sont habillés de noir ou d’une couleursombre, mais ça montre aussi
leur malchance d’être abandonnés, de se retrouver seul, sans famille.
Au grand soupirail qui s'allume,
Les enfants se regroupent devant un soupirail, où s’échappe un peu de chaleur.
Leurs culs en rond

Analyse d’un poème
Les enfants se blottissent les uns contre les autres, en rond pour tenter de garder cette
chaleur qui est dégagée du soupirail ( petitefenêtre).

À genoux, cinq petits, — misère ! —
Les enfants sont décrits «à genoux» pour montrer leur naïveté, on peut penser que ils croient
que le boulanger est comme un prêtre et que le pain est Dieu.
Le mot misère entouré de deux tirets sont souvent utilisé chez Rimbaud pour montrer une
intervention plus personnelle, il ajoute un tiret à la fin pour accentuer sa compassion pour ces
enfants.Regardent le boulanger faire
Les enfants regardent le boulanger comme si cette action si habituelle pour lui était une chose
si merveilleuse pour eux.
Le lourd pain blond...
Ils regardent le pain qui est de couleur blond. Une antithèse est faite à ce moment là, le Noir
du premier vers avec le Blond, pour montrer la différence entre eux et le reste du monde ( on
peut supposé à ce moment queles jeunes enfants sont de couleur noir.
Ils voient le fort bras blanc qui tourne
Le boulanger tourne la pâte « le fort bras» est pour montrer la supériorité du boulanger sur les
enfants
La pâte grise, et qui l'enfourne
Il met son pain au four
Dans un trou clair.
Le trou clair est considéré comme le four, une antithèse est aussi faite à ce moment Clair/Noir
pour acsuanté le désir qui porteles enfants vers le spectacle du pain que le boulanger
enfourne.
Ils écoutent le bon pain cuire.
Rimbaud essaye de montrer à quel point le désir est fort pour ces enfants.
Le boulanger au gras sourire
Chante un vieil air.
Rimbaud montre toute l’admiration que porte les jeunes pour le boulanger, pour eux c’est un
peu un magicien, son «vieil air» cache une certaine sagesse, en opposition à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les effarer
  • Les effarés
  • Les effarés
  • Les effarés
  • commentaire les éffarés
  • Rimbaud-les effarés-parodie de messe.
  • Commentaire composé les effarés de rimbaud
  • Arthur rimbaud

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !