Analyse publicité

Pages: 8 (1949 mots) Publié le: 9 janvier 2011
Corrigé Devoir1 S1
2nd semestre 2007
1. Dites pour chacun des exemples suivants quelle est sa caractéristique (qui pourrait le faire exclure du « bon usage ») :
a. La poupée à ma fille : la préposition pour marquer la possession dans le cadre du GN est en français standard de, et non pas à.
b. Je me suis en allé : phrase qui n’est pas non-standard mais agrammaticale carelle transgresse une règle de la grammaire du français selon laquelle le pronom complément atone se place devant l’auxiliaire ou devant la forme conjuguée.
c. Cette nouvelle s’est avérée fausse : phrase qui pose un problème d’acceptabilité en français standard à cause d’une incompatibilité entre le sens de s’avérer et celui de fausse.
d. Ces fruits sont moins chers qu’ils étaient :ce qui pourrait identifier cet exemple comme non-standard serait la non-utilisation de la négation explétive ne, pourtant facultative même en français standard.
e. La chose que j’ai besoin : phrase possible en français collocvial, qui n’utilise pas la forme standard du relatif, qui devrait être marqué pour le cas oblique (dont) ; ce relatif est en effet interprété comme l’objetprépositionnel de la locution avoir besoin.
f. D’où que tu viens ? Ici ce qui est non-standard c’est la formation de la question, qui devrait supposer non pas que, mais est-ce que ou l’inversion du sujet. La forme de la question présente dans cette phrase est régionale-populaire (que se substitue à est-ce que).
g. Rien n’est plus sûr que vous vous êtes trompés : cette phrase pose unproblème de relateur ; on a un seul que pour exprimer plusieurs relations, plus précisément : 1) on aurait besoin du que qui forme la négation restrictive avec rien ; 2) la comparaison avec plus réclame que ; 3) l’expression être sûr / il est sûr se combine avec une phrase qui devrait être introduite par que ou par le fait que (rien de plus sûr que le fait que vous vous êtes trompé). De ce fait, que n’apas une fonction claire.
h. S’il y a des frais à solder, faites-moi-le savoir : ce qui est non-standard c’est l’ordre des pronoms compléments, qui devrait être en français standard objet direct – objet indirect.
i. Je vous écris une lettre que je pense que vous fera plaisir : il y a un problème de subordination. La première subordonnée qui devrait être une relative (elle se situeà l’intérieur du GN dont la tête est lettre) n’a pas de lien avec l’antécédent. Dans la dernière, qui devrait être une complétive dépendant de penser, il n’y a pas de sujet. Il s’agit donc d’un mauvais choix des relateurs. On peut trouver plusieurs solutions pour sauver la structure, par exemple Je vous écris une lettre dont je pense qu’elle vous fera plaisir pour garder la structure à doubleenchâssement.
2. Quelle est la catégorie du mot en italiques; précisez les critères syntaxiques sur lesquels vous vous êtes appuyé.
a. J’aime preujter dans mon bureau.
Le mot à catégoriser apparaît après le verbe aimer qui demande un autre verbe à l’infinitif. Il est accompagné d’un modifieur prépositionnel exprimant une circonstance. Sa catégorie est donc V.
b. Patriciapreujter chaque après-midi.
Le mot à catégoriser est le centre de la phrase, suit le sujet, son effacement donne un résultat agrammatical car la phrase résultant de l’opération est dépourvue de pivot ; ce mot a un modifieur circonstanciel. Sa catégorie est donc V.
c. Il ne faut jamais preujter devant ses voisins.
Le mot à catégoriser apparaît après un verbe qui demande uninfinitif (il faut), et il a un modifieur circonstanciel. Sa catégorie est donc V.
d. Nous allons bientôt preujter.
Ici le mot à catégoriser apparaît avec un Auxiliaire et un adverbe. Par conséquent, il est aussi de catégorie V.
e. Je ne suis pas du tout preujter mais plutôt sereine.
Le mot à catégoriser est accompagné d’un modifieur de degré pas du tout...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse de publicités
  • Analyse publicité
  • Analyse publicité
  • Analyse publicité
  • Analyse publicite
  • Analyse de la publicité
  • Analyse de publicité
  • Analyse d'une publicité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !