analyse the problem we all live with HIDA

Pages: 6 (1365 mots) Publié le: 6 janvier 2015
Biographie:Je vais vous présenter un tableau de Norman Rockwell, «the problem we all live with» donc en français «notre problème à tous» Ce peintre-illustrateur américain est né à New York en 1894 et il est mort en 1978.Il est un de ceux qui ont inspiré l'hyperréalisme,c'est-à-dire la reproduction à l'identique d'une photographie en peinture,tellement réaliste que le spectateur en vient à sedemander s'il s'agit d'une peinture ou d'une photographie.Il est célèbre pour avoir illustré de 1916 à 1960 les couvertures du magazine Saturday Evening Post. Il illustre les romans de l'écrivain Mark Twain, Tom Sawyer et Huckleberry Finn.
Dans les années 1950, il est considéré comme le plus populaire des artistes américains et fait les portraits d'Eisenhower(34ème présidents des états unis de1953 à 1961), de Kennedy (35ème président des Etats-unis, de janvier 1961 à Novembre 1963)et de Nasser(fut le second président de l’Égypte, de 1956 à 1970). À la fin des années 1960, il travaille pour la revue Look et illustre des thèmes plus politiques. Sa plus célèbre illustration pour Look représente une petite fille noire américaine se rendant à l'école, escortée par des agents fédéraux.Contexte historique:Entre les années 1880 et 1960, les lois de ségrégation nommées JIM CROW LAWS ont été appliquées dans tout le sud. Les lois Jim Crow sont discriminatoires et partent de préjugés raciaux: les personnes de couleur ne sont pas les égaux des blancs, et chaque «race» doit être séparée dans la vie quotidienne depuis la naissance jusqu'à la mort. Ce qui impose aux gens de couleur desservices publiques séparés : les bus, les restaurants, les hôpitaux, les écoles… ont des sections réservées aux noirs
Dans ce contexte raciste, Norman Rockwell peint «notre problème à tous», en Janvier 1964,période de DESEGREGATION.Le tableau figure une scène d'actualité:en 1960 Ruby Bridges devint la 1° enfant afro-américaine à intégrer une école blanche (la William Frantz Elementary School) enLouisiane. La fillette de 6 ans se rend à l'école primaire. C'est le jour de la rentrée. On lui a imposé un examen d'entrée difficile auquel elle à réussi. Son père est renvoyé de son travail, façon dissuasive de rappeler que sa fille ne doit pas fréquenter une école blanche. À cause de l'opposition des blancs à intégrer les noirs, elle avait besoin de la protection des marshalls fédéraux. L'enfant estinsultée et on lui lance des projectiles. A son arrivée à l'école, certains parents ont retiré leurs enfants de l'école. Tous les enseignants refusèrent de faire cours s'il y avait une élève noir à l'exception d'une professeur blanche, Barbara Henry. Cette image témoigne de la difficulté d'imposer la déségrégation à un Sud blanc qui n'en veut pas. Le mouvement des droits civiques estprincipalement un mouvement non-violent dont le but est d'obtenir l'égalité des droits politiques pour tout citoyens Américain. Il est symbolisé par la figure emblématique de Martin Luther King. En novembre 1960, la court suprême des Etats-Unis impose la fin de cette ségrégation dans les écoles et le Civils Rights Act de 1964 déclare illégale toute discrimination reposant sur la race, la couleur, la religion,le sexe, ou l'origine nationale. Bien sûr il est difficile de changer les mentalités... Le peintre veut jeter la lumière sur une situation de tension due à un racisme très présent dans le sud des Etats-Unis.


Le tableau se situe en temps normal au Norman Rockwell Museum, à Stockbridge, dans le Massachusetts, aux Etats Unis. C’est une peinture à l’huile qui mesure 91.4 cm sur 147.3 cm, où l’onpeut voir une scène historique.
Sur cette représentation,nous pouvons voir une petite fille allant à l’école escortées par quatre agents fédéraux reconnaissable par leurs brassards jaunes et leurs plaques. Ils marchent tous d’un pas décider.La petite fille au centre est soigneusement habillée et coiffée ; elle porte une robe blanche,des chaussettes et des chaussures blanche et aussi un petit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • The problem we all live with HDA
  • The problem we all live with
  • the problem we all live with
  • The problem we all live with
  • The Problem We All Live With
  • The problem we all live with
  • The Problem we all live with
  • The problem we all live with

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !