Analyse du poème "la beauté" de beaudelaire

2143 mots 9 pages
Microsoft Word - textes .docxPoésie et Versification S2
Prof. AIT NASSER
Département Etudes Françaises
Campus Universitaire Ait Meloul
2018-2019
TEXTES D’ANALYSE REALISÉS PAR LES ETUDIANTS DE S2
Analyse du poème « La beauté» de BEAUDELAIRE La Beauté
Je suis belle, ô mortels ! Comme un rêve de pierre,
Et mon sein, où chacun s’est meurtri tour à tour,
Est fait pour inspirer au poète un amour
Eternel et muet ainsi que la matière.
Je trône dans l’azur
…afficher plus de contenu…

Ô douleur ! ô douleur ! Le Temps mange la vie,
Et l'obscur Ennemi qui nous ronge le cœur
Du sang que nous perdons croît et se fortifie !
Temps
« L’ennemi » est un poème lyrique, tiré du recueil « les fleurs du mal » de Baudelaire.
C’est un sonnet en alexandrins composé de deux quatrains et de deux tercets où le poète a pu exprimé, avec douleur et chagrin, les ravages causés par le temps envers sa jeunesse. Alors comment le poète met-il sa mélancolie en relief ? Pour répondre à cette question, nous allons étudier au premier plan la versification utilisée (fond et forme), puis nous allons traiter
…afficher plus de contenu…

Ces qualités sont le résultat d’une jeunesse orageuse, ravagée et dévastée par le temps. Baudelaire a disposé les rimes féminines comme dans (ravage _ orage / vie _ fortifie) et les rimes masculines comme dans (soleils _ vermeils /râteaux _tombeaux /vigueur _ cœur) de manière croisées presque dans tout le poème en raison de mettre en lumière la relation alternative entre la jeunesse, la vie et ce monstre silencieux, l’obscure ennemi qui détruit et banni la vie des hommes à travers le temps. En général, le poète à bien réussi à employer un rythme particulier et des rimes variées pour illustrer ses sentiments, sans oublier l’enjambement dans : Et qui sait si les fleurs nouvelles que je

en relation

  • Hymne à la beauté
    441 mots | 2 pages
  • poèmes de Baudelaire associés à des tableaux
    1355 mots | 6 pages
  • Commentaire sur la beauté de beaudelaire
    343 mots | 2 pages
  • Commentaire, le lombric de roubaud
    768 mots | 4 pages
  • Je n'ai plus que les os
    888 mots | 4 pages
  • Exemple de poème en alexandrin de charles beaudelaire
    469 mots | 2 pages
  • la question sur corpus
    343 mots | 2 pages
  • nouvelle fantastique
    1258 mots | 6 pages
  • Définitions Français+ Registres
    853 mots | 4 pages
  • Commentaire
    801 mots | 4 pages
  • Belle Main Bis
    2139 mots | 9 pages
  • Baudelaire
    705 mots | 3 pages
  • La vie-paul fort
    542 mots | 3 pages
  • Biographie de shakespear
    417 mots | 2 pages
  • Corpus-les muses
    890 mots | 4 pages