Analyse L'adversaire

Pages: 5 (1027 mots) Publié le: 9 décembre 2014
 
Sujet : Expliquez comment dans le roman L’adversaire, Emmanuel Carrère présente Jean-Claude Romand comme la victime d'une tragédie.  
 
 
Il existe plusieurs genres littéraires, dont ceux basés des évènements historiques réels. Il y a aussi plusieurs écrivains qui se spécialisent dans cela comme Emmanuel Carrère. Il est reconnu pour être un auteur de plusieurs romans basés sur des faitsdivers. Souvent, des histoires inspirées de fait réel sont plutôt choquantes pour les lecteurs, pour différentes raisons. En effet, un de ces romans qui a été un des plus populaires, par sa manière d’être écrit, fut sans équivoque L’adversaire. Dans ce roman, Emmanuel Carrère présente Jean-Claude Romand comme la victime d’une tragédie parce qu'il s'identifie à lui et aussi en offrant plusieurspistes d’explications à ces mensonges. 
 
 
Tout d’abord, Emmanuel Carrère présente Jean-Claude Romand comme la victime d’une tragédie parce qu’il s’identifie à lui. Malgré l’écriture neutre d’Emmanuel Carrère, on peut facilement s’apercevoir de cela. D’une part, l’auteur essaye de le comprendre tout en se comparant à lui. Il essaye de comprendre ce qui s’est passé dans la tête de cet homme, qui ététant aimé par tous pour qu'il puisse en arriver là: « Le matin du samedi 9 janvier 1993, pendant que Jean-Claude Romand tuait sa femme et ses enfants, j'assistais avec les miens à une réunion pédagogique à l'école de Gabriel, notre fils aîné. Il avait cinq ans, l'âge d'Antoine Romand.» (P.9) Ce parallélisme est tellement poussé qu’il en devient inquiétant. L’auteur va jusqu’au point de comparétous les petits détails de sa journée avec celle de Jean-Claude Romand et pire encore il va même jusqu'au point de comparer son fils avec celui du meurtrier: « Je trouve qu'Antoine ressemble un peu à Jean-Baptiste, le cadet de mes fils.» (P.34) Ce sentiment que l'on perçoit, de rapprochement et de comparaison de la part de l'auteur, ne fait qu’augmenter au fil du récit. D'autre part, EmmanuelCarrère a commencé à développer de l'empathie pour ce meurtrier : « Je ressentais de la pitié, une sympathie douloureuse en mettant mes pas dans ceux de cet homme errant sans but, année après année, replié sur son absurde secret qu'il ne pouvait confiait à personne et que personne ne devait connaître sous peine de mort.» (P.45) L’auteur utilise donc un procédé d’hyperbole en affirmant qu’il risquerait lapeine de mort si quelqu’un apprenait la vérité. Cette exagération produit alors une forte impression pour le lecteur, que cet homme et sans aucun doute une victime dans cette histoire. C'est comme si les meurtres n’avaient jamais eu lieu, seuls les sentiments et le besoin de comprendre les intentions et les motivations de ce criminel à agir ainsi étaient mis de l’avant. Il se mettait de plus enplus à sa place et cela le rendait extrêmement impuissant et ne pouvait qu'avoir de la pitié pour cet homme, ce qui donne une forte impression au lecteur qu'Emmanuel Carrère présente Jean-Claude Romand comme la victime et non comme un meurtrier parce qu’il s’identifie à lui en faisant des comparaisons et en éprouvant de l’empathie.
 




Ensuite, Carrère présente Jean-Claude Romand comme lavictime d’une tragédie par ce qu’il offre, dans son roman, plusieurs pistes d’explications à ces mensonges. Ainsi, il ne le juge dans aucun moment, mais plutôt il relate les faits avec le plus d’objectivité possible et en essayant quand même d’être le plus prêt du personnage. Il ne donne en aucun cas son opinion sur les meurtres qu'à commis Romand mais plus sur le pourquoi il aurait commis cesmeurtres? Qu'est-ce qui l'a poussé à agir ainsi? « Peut-être a-t-il été tenté de tout avouer à Luc. Comment celui-ci aurait-il réagi? » (P.80) L’auteur utilise une phrase interrogative pour appuyer ou plutôt justifier le comportement de Romand. Cette citation fait paraître comme si Carrère justifiait le fait que Romand n’avait aucun autre choix que de continuer à mentir, car c’était rendu...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'adversaire
  • L'adversaire (analyse du personnage principal)
  • Analyse du roman l'adversaire d'emmanuel carrère
  • L'adversaire
  • L'adversaire
  • L'adversaire
  • l'adversaire
  • L'adversaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !