Analyse

Pages: 7 (1647 mots) Publié le: 13 décembre 2012
Le système de fichiers

SommaireSommaire2
Introduction3
Fonctionnement4
Le système de fichiers4
Notions importantes4
Entiers et Octets 4
Contenu d'un répertoire4
Utilisation « aléatoire des blocs »5
Les blocs5
Généralités5
Gestion des blocs libres6
Les I-nodes7
Généralités7
Les indirections9
Simples indirections9
Double indirection10
Gestion des I-nodes libres11
Exemple desystème de fichiers12
L'arborescence12
Schématisation selon le fonctionnement des blocs13
Modifications13
Conclusion14
Introduction
Lors de ce projet, il a été question de construire un système de fichiers suivant le modèle de gestion de fichiers UNIX.
Il a donc fallu imaginer une arborescence et la représenter selon le principe des blocs.
Le chapitre suivant détaillera les spécifications dece système de fichiers. Après cela, un exemple pratique sera traité.
Fonctionnement
Le système de fichiers
Pour des raisons évidentes de lecture et de compréhension, ce système de fichier doit rester à une échelle compréhensible par l'homme. Il ne dépassera donc pas les 256 blocs de données et la capacité d'un bloc sera de 32octets. Cependant, quelle que soit la taille d'un système de fichiers,ses mécanismes de fonctionnement resteront les mêmes.

Notions importantesPour comprendre la suite de ce compte rendu, il est important de maîtriser certaines notions.
Entiers et Octets Un entier (nombre sans virgule) est codé sur deux octets (ensembles de 8bits) Un octet peut aller de 00000000 à 11111111, donc de 0 à 255. Selon l'architecture de la machine utilisée, les bits de poids fortspeuvent se situer à gauche ou à droite (little endian ou big endian). Ainsi, dans le cas ou les bits de poids faibles se trouveraient à gauche, l'écriture d'un entier se verrait « inversée » par rapport au sens conventionnel auquel nous sommes habituée. Par exemple, 32 s'écrirait 32|00 alors que nous serions tenté de l'écrire 0|32.

Contenu d'un répertoireLorsque l'on parle du contenu d'unrépertoire, il s'agit de lister les fichiers et répertoire fils s'y trouvant ainsi que leur numéro d'i-node (sorte authentifiant unique) et celui du répertoire (« . ») et de son répertoire père (« .. »). Le contenu d'un répertoire « Inès » de numéro d'i-node 5 et de parent 3 contenant les répertoires « perret »(8) et « timable »(9) sera ainsi :

« . » 5
« .. » 3
« perret » 8« timable » 9

Utilisation « aléatoire des blocs »Pour chacune des notions abordées le long de ce document, il est important de comprendre que les blocs ne sont pas triés et que chaque numéro est pris absolument aléatoirement ! Ainsi, les listes de blocs ou d'i-nodes ne sont pas triées.
Les blocs
Un bloc est une unité de données. Ils sont la base du système de fichiers et permettent de stocker toutes lesinformations nécessaires à son bon fonctionnement.
GénéralitésUn bloc est composé de 32octets et respecte une nomenclature stricte. Ils peuvent être vides, contenir un fichier (une partie ou sa totalité), le listage d'un répertoire, ou des informations sur un fichier ou un répertoire (on l'appelle alors I-node).
Les blocs sont de nature différente
Le bloc 0 est le « boot block », ilindique que la partition est « bootable ». Le détail de son fonctionnement ne sera pas expliqué dans ce document.
Le bloc 1 est le « super block », c'est lui qui contiendra la liste des blocs et I-nodes libres selon la mécanique détaillée plus tard.
Les blocs 2 à 17 sont les I-nodes que nous verrons plus tard.
Les 238 blocs restants sont des blocs de données.

Les 32octets d'un blocpeuvent être représenté comme ceci :

Gestion des blocs libresPour des raisons évidentes de gestion, les blocs libres doivent être référencés pour savoir lesquels utiliser lors de l'ajout d'un répertoire ou d'un fichier.
Pour cela, on utilise le principe de la pile. Une pile est une structure de donnée dite LIFO (last in, first out). Il faut comprendre par cela que le dernier blocs...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse
  • Analyse
  • Analyse
  • Analyse
  • analyse
  • Analyse
  • Analyse
  • Analyse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !