Annatomie

1995 mots 8 pages
Chapitre I : La Cellule, unité fondamental de la vie

Tout les organismes vivants sont constituées de cellules, de l'être unicellulaire jusqu'au multicellulaire complexe (plantes, animaux, être vivants). Le corps humain comporte 1012 cellules. On peut les regrouper en environ 200 types différentes avec des formes variables : cellules adipeuse de la graisse → sphériques globules rouges du sang → disques cellules nerveuses → ramifiées certaines cellules du rein → cubiques

Les cellules sont toutes composées principalement de quatre sortes d'atomes : C → carbone H → hydrogène O → oxygène N → azote
On trouvera d'autres éléments en très faible quantité, sous forme de traces. De plus, toutes les cellules ont en commun plusieurs structures fondamentales ainsi que certaines fonctions. On peut donc se servir d'un modèle général représentant une cellule type. Les cellules humaines comportent 3 régions principales : une membrane plasmique (limite externe de la cellule, contient le cytoplasme) le cytoplasme (liquide visqueux intracellulaire qui referment les organites (ce sont des structures qui assurent certaines fonctions à l'intérieur de la cellule)) un noyau (il régit toute les activités de la cellule, habituellement situé au centre)



Cours n°2



A) Mécanismes passifs

1)Diffusion à travers de la membrane plasmique.

La diffusion d'un solvant à travers unes membrane est appelé osmose. L'osmose a lieu quand la concentration en eau n'est pas la même des deux cotés d'une membrane. Rq : si il y a seulement de l'eau distillé des deux cotés d'une membrane il y a aucun mouvement osmotique net bien que des molécules d'eau traverse la membrane dans les deux sens. La concentration totale de toute les particules de soluté est appelé osmolarité de la solution. Une solution est dite isotonique lorsque sa concentration en soluté est égale à celle que l'on trouve dans les cellules. Les cellules placées dans ces

en relation