Anne

Pages: 7 (1727 mots) Publié le: 30 mai 2012
SABINE BHUJOO
4 E
01/01/2011

Charles GARNIER

Biographie de Charles Garnier
Jean-Louis-Charles Garnier, né à Paris le 6 novembre 1825 et mort à Paris le 3 août 1898, est un architecte français.
Ainsi, Charles Garnier naquit le 6 novembre 1825 non pas à Saint-Calais (Sarthe) comme l'a voulu une tradition écrite, mais à Paris, rue Mouffetard, dans l'actuel 5earrondissement. (Cette confusion est due au fait que, enfant, il venait régulièrement passer ses vacances chez sa grand-mère installée à Saint-Calais qui y acquit deux maisons et un jardin situés proche de l'église, vers 1838). Des amis intimes de Charles Garnier diffusèrent l'idée qu'il était issu d'une famille pauvre. En réalité, son père d'origine sarthoise, s'était installé à Paris après avoir étéforgeron, puis carrossier-charron ; il y monta une entreprise de location de voitures hippomobiles. En 1824, il s'était marié à Félicie Colle, fille d'un capitaine de l'Empire.
Après sa communion, Charles Garnier est envoyé dans un institut de Bellême (Orne), tenu par un ami de la famille, afin de parachever son éducation. De retour à Paris en 1838, il poursuit ses études scolaires puis prend descours à l'école de dessin de la rue Racine. Comme beaucoup d'élèves-architectes du XIXe siècle, la formation de Charles Garnier passe obligatoirement par l'enseignement dispensé dans les ateliers d'architectes. Il travaille dans l'atelier de J.-A. Léveil, mais ce dernier, criblé de dettes, est contraint de fermer son atelier. Après ce court passage de quelques mois, le jeune élève est formé chezLouis-Hippolyte Lebas. Il reçoit d'autre part un enseignement complémentaire à l'École des beaux-arts située rue Bonaparte à partir de 1842 ; il obtient le premier grand prix de Rome d'architecture en 1848. Le sujet de l'épreuve finale s'intitulait : « Un conservatoire des arts et métiers, avec galerie d'expositions pour les produits de l'industrie ».
Il fut pensionnaire de l'Académie de France àRome du 17 janvier au 31 décembre 1849 et effectua un long voyage en Grèce qui lui fournit le sujet de son envoi de quatrième année, présenté au Salon en 1853. Il visita la Grèce avec Edmond About et Constantinople avec Théophile Gautier et choisit de réaliser le relevé du temple d'Aphaïa à Égine où il insista sur la polychromie.
Il fut élu membre de l'Académie des beaux-arts en 1874.
Il estenterré à Paris, au cimetière du Montparnasse.

Présentation

En 1860, la construction d’un nouvel Opéra est décidée par Napoléon III car la précédente salle, située rue Le Peletier et construite à titre provisoire en 1820, est trop exiguë. Bâtiment emblématique du second Empire, l’Opéra conçu par Charles Garnier est destiné à la représentation de spectacles lyriques ou chorégraphiques.L’architecte se déplace dans toute l’Europe pour étudier les proportions des salles de spectacles et réaliser une construction dont l’acoustique est exceptionnelle. Créé pour recevoir une société élégante, l’Opéra est aussi un salon mondain. L’Empereur souhaite un cadre luxueux, digne du régime et de ses fêtes. Dans cette perspective, le projet architectural accorde une grande importance aux espaces dévolusau public. C’est une conception nouvelle, qui confirme que le spectacle ne se déroule pas seulement sur la scène. Théophile Gautier considère cet édifice, avant même son achèvement, comme la future
“cathédrale mondaine de la civilisation”.

1. Éclectisme et rigueur architecturale

Jeune architecte de trente-cinq ans encore inconnu, Charles Garnier remporte en 1861 le concours pour lenouvel Opéra, malgré la présence de 171 candidats, parmi lesquels Viollet-le- Duc, déjà célèbre, dont le projet a les faveurs de l’Impératrice. L’architecture proposée par Garnier s’inspire de différentes tendances du passé, qu’il va réinterpréter en les associant. Ce mélange des
Genres - l’éclectisme - et l’ornementation exubérante sont caractéristiques de l’art du second Empire. Ce style inédit,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anne
  • Anne
  • Anne
  • Anne
  • Mes années
  • Les années mitterrand
  • Anne Franck
  • Anne frank

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !