Anthologie contemplation victor hugo

Pages: 13 (3216 mots) Publié le: 18 mars 2013
Anthologie
Biographie Victor Hugo est un grand poète, dramaturge et écrivain né en 1802 et décédé en 1885. Enterré au Panthéon, il faisait partit du 19ème siècle, époque du Romantisme.
Il rencontre sa femme, Adèle Foucher en 1822, il l’épouse et ont 4 enfants : Léopoldine en 1824, Charles en 1826, François en 1828 et Adèle en 1830. Cependant, il rencontre en 1833 une jeune comédienne,Juliette Drouet et entretient avec elle une liaison qui durera jusqu’à la mort de cette dernière.
Au cours de sa vie, il a défendu la religion catholique et la monarchie. En effet en 1838 Victor Hugo était proche du nouveau régime et fut élu député a l’assemblé constituante en 1848.
Parmi ses œuvres les plus connus on trouve :
* 1829 recueil poétique  « Les orientales »
* 1829 « Le dernier jourd’un condamné »
* 1830 pièce de théâtre qui a marqué le romantisme : « Hernani »
* 1831 grand roman « Notre dame de paris »
* 1856 « Les contemplations »
Les contemplations  Recueil de 158 poèmes rassemblés en 6 livres que Victor Hugo a publié en 1856. La plupart de ces poèmes ont été écrits entre 1846 et 1855. Mais les poèmes les plus anciens de ce recueil datent de 1834. Lesvers des Contemplations comptent parmi les plus beaux poèmes de la poésie française. Victor Hugo y est à l'apogée de son art poétique.
Préface
Dans un premier temps nous évoquerons le thème de la mort à travers 5 poèmes de la partie « Pauca Meae » livre IV
* Elle avait pris ce pli
* O je fus comme fou
* Demain dès l’aube
* Mors
* 4 septembre 1843
Par la suite nousévoquerons le thème de la nature à travers des poèmes du livre premier
* Le poète s’en va
* Vere Moro
Pour finir nous aborderons le thème de l’engagement de Victor Hugo et des dénonciations à travers ses poèmes
* Melancholia

Elle avait pris ce pli

1  Elle avait pris ce pli dans son âge enfantin
    De venir dans ma chambre un peu chaque matin ;
    Je l’attendais ainsi qu’un rayonqu’on espère ;
    Elle entrait et disait : « Bonjour mon père » ;
5  Prenait ma plume, ouvrait mes livres s’asseyait
    Sur mon lit, dérangeait mes papiers, et riait,
    Puis soudain s'en allait comme un oiseau qui passe. 

    Alors, je reprenais, la tête un peu moins lasse,

    Mon œuvre interrompue, et, tout en écrivant,

10 Parmi mes manuscrits je rencontrais souvent

    Quelquearabesque folle et qu'elle avait tracée,

    Et mainte page blanche entre ses mains froissée

    Où, je ne sais comment, venaient mes plus doux vers.

    Elle aimait Dieu, les fleurs, les astres, les prés verts,

15 Et c'était un esprit avant d'être une femme.

    Son regard reflétait la clarté de son âme.

    Elle me consultait sur tout à tous moments.

    Oh! que de soirs d'hiverradieux et charmants

    Passés à raisonner langue, histoire et grammaire,

20 Mes quatre enfants groupés sur mes genoux, leur mère

     Tout près, quelques amis causant au coin du feu !

     J'appelais cette vie être content de peu !

     Et dire qu'elle est morte! hélas! que Dieu m'assiste !

     Je n'étais jamais gai quand je la sentais triste ;

25 J'étais morne au milieu du bal leplus joyeux

     Si j'avais, en partant, vu quelque ombre en ses yeux.
 
Novembre 1846, jour des morts
Victor Hugo, les contemplations
 

À travers ce poème Victor Hugo, décrit sa douleur mais il évoque également des moments de bonheur vécus en compagnie de sa fille Léopoldine. Par ailleurs, l’emploie de l’imparfait renforce et insiste sur les habitudes de l’enfant. D’autre part, on peutremarquer que le poète a intégré des vers qui ont un double sens par exemple le vers 7 : « Puis soudain s’en allait comme un oiseau qui passe », est une allusion à son passage quotidien qui était malgré tout trop court pour le père de la jeune fille, mais ce vers évoque aussi la disparition précoce et brutale de Léopoldine. A travers ce poème Victor Hugo nous fait part de la personnalité de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anthologie des Contemplations,Victor HUGO
  • Anthologie Les contemplations, Victor Hugo
  • Anthologie personnelle
  • les contemplations de victor hugo
  • Les contemplation de victor hugo
  • Les contemplation
  • Mors, les contemplations, victor hugo
  • Victor hugo recueil : les contemplations

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !