Antisémitisme durant la Seconde Guerre mondiale: Rappel des situations dans quelques pays européen

Pages: 16 (3896 mots) Publié le: 26 janvier 2015
Antisémitisme
Durant la Seconde Guerre mondiale

SUISSE :
Nombre initial dans le pays et distribution sociale :
Position du gouvernement :
Intégration :
Sauvetage :
Aujourd’hui :
Nous pouvons déterminer l’antisémitisme qu’il y avait en Suisse.
1) Les juifs étaient refusés à nos frontières et les personnes ayant décidé de les aider ont été arrêtées.
2) La Suisse aidait les Allemandsen leur achetant de l’or et principalement grâce au clearing.
J’imagine alors que la Suisse ne souhaitait se mettre les Allemands à dos et ont donc essayé de rester neutres (ne pas entrer dans la guerre). Cependant, on sait très bien que la neutralité de la Suisse peut être remise en cause à ce moment-là.
Cependant, beaucoup de personnes ont quand même participé à la Résistance et ont sauvédes juifs. Pour cela, nous pouvons prendre l’exemple de Paul Grüninger qui, étant chef de la police de St-Gall, devait veiller à ce que les juifs n’entrent pas en Suisse. Toutefois, il réussit à fournir de faux papiers aux juifs pour qu’ils puissent entrer. Ces faux papiers dataient d’avant la guerre. Mais il se fit découvrir et limogé. De plus, Lutz, un ambassadeur Suisse à Budapest a sauvé 60'000juifs en leur fournissant des papiers et en leur permettant ainsi d’échapper aux nazis.
Nous pouvons donc conclure en déterminant que la Suisse a connu des actes antisémites, mais que certaines personnes, résistantes, ont aidé les juifs.
La Suisse reconnaît, de nos jours, ses erreurs. En effet, En 1995, M. Villiger, président de la Confédération, a exprimé les regrets du Conseil fédéral aucours de son discours devant les Chambres fédérales réunies à l'occasion du 50e anniversaire de la fin de la guerre; il s'est excusé au nom du Gouvernement, tout en étant conscient du fait que, finalement, de telles fautes ne sont pas excusables.

PAYS-BAYS :

Le mouvement national-socialiste aux Pays-Bas (en néerlandais : Nationaal-Socialistische Beweging in Nederland), NSB en abrégé, estun parti politique néerlandais disparu, d'orientation fasciste puis nationale-socialiste.
Avant 1936, le NSB n’affiche aucun antisémitisme et compte même en son sein des membres juifs.
En 1936, influencé par Meinoud Rost van Tonningen (membre du parti, ayant largement collaboré avec les nazis), le parti devient ouvertement antisémite.
 Le 11 septembre 1940, Mussert, le chefdu National-Socialistische Beweging (NSB), crée une formation de SS hollandais. En août 1944 ces SS nationaux comptent 4 000 membres et plus de 4 000 sympathisants.
En février 1941, près d’une année avant le début de la Shoah, des unités paramilitaires du NSB attaquent des restaurants et cafés juifs d’Amsterdam. La police n’intervenant pas, de jeunes Juifs organisent leurs propres groupes de défense. Le 11 février 1941,lors d’une bagarre entre les deux groupes, un membre du NSB est tué. La police allemande intervient et 389 Juifs sont envoyés à Mauthausen. Aucun ne survivra. Haans Albin Rauter, chef de la Gestapo en Hollande, crée en mai 1942 une Police volontaire auxiliaire sous ses ordres directs. Forte de 2 000 Hollandais, elle se compose de SS et de SA du NSB. Leur seule mission, traquer et arrêter lesJuifs. Rauter est satisfait. Il écrit à Heinrich Himmler, le chef de la Gestapo à Berlin : « Les nouveaux escadrons de la police hollandaise font merveille en ce qui concerne la question juive et arrêtent des Juifs par centaines, jour et nuit ».
·       Entrée des armées allemandes en Hollande le 9 mai 1940 et capitulation de l'armée hollandaise quatre jours plus tard : Les mesures antisémites entrenten vigueur aux Pays-Bas, pour se multiplier à une cadence toujours plus. S'ensuivent la mise en place du Judenrat (corps administratifs formés dans les ghettos juifs, sous l'ordre des autorités nazies), l'enregistrement de la population juive hollandaise, le port de l'étoile jaune, l'expulsion des Juifs de leur appartement pour intégrer les rues du ghetto créé par les Allemands, arrestations,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La france durant la seconde guerre mondiale
  • Le maroc durant la seconde guerre mondiale
  • Ussr durant la seconde guerre mondiale
  • Civils durant la seconde guerre mondiale
  • Les médias durant la seconde guerre mondiale
  • La seconde guerre mondiale
  • les pays alliées seconde guerre mondiale
  • La concentration et l'extermination durant la seconde guerre mondiale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !