Antonin artaud

1219 mots 5 pages
Dans un essai composé en 1933, Antonin Artaud, écrivain dramaturge inventeur du concept du "théâtre de la cruauté" dans « Le Théâtre et son double », condamne par une phrase provocante «cette idolâtrie des chef-d’oeuvre fixés qui est un des aspects du conformisme bourgeois ». Dans cet essai, il dénonce le fait que les chef-d’' uvres considérés comme démodés représente un force rétrograde au développement et a la modernisation de l’art. Il dénonce le conformisme bourgeois issu de l’académisme et pose la question de la définition ambiguë du terme de chef d’' uvre qui désigne par définition une ' uvre accomplie et représentative en son genre mais également la meilleure ' uvre d’un auteur. On peut alors se demander la définition d’un chef d’' uvre que se conçoit le dramaturge. On analysera tout d’abord sa critique provocante contre l’académisme puis les raisons de sa volonté de la modernisation de l’art en illustrant son point de vue par des exemples littéraires théâtraux, notamment la pièce de théâtre Phèdre de Jean Racine parmi d’autres.

Dans cet essai polémique, le théoricien critique l’établissement de règles issues de l’académisme agissant comme une autorité supérieure définissant le fait qu’une ' uvre puisse être considérée comme un chef-d’' uvre et pas une autre. Par cela, il condamne le fait que les chefs d’' uvre du passé subsistent uniquement car elles ont été attribuées le titre de chef-d’' uvre et non pas par l’admission des lecteurs. Il dénonce l’idolâtrie des chefs d’' uvres fixés. Sa condamnation du conformisme bourgeois se base sur l’idée que les chefs d’' uvres reconnus comme tel appartiennent à une littérature d’élite et donc aboutit à la domination culturelle de la bourgeoisie sur le plan artistique et littéraire, ne laissant pas de subjectivité sur l’ambiguïté de la définition d’un chef d’' uvre, désignant une ' uvre accomplie en son genre. Par cette vision trop traditionnelle de la littérature, Antonin Artaud considère les chefs d’' uvres

en relation

  • Antonin artaud
    627 mots | 3 pages
  • Antonin artaud
    2165 mots | 9 pages
  • Antonin Artaud
    276 mots | 2 pages
  • Antonin artaud
    810 mots | 4 pages
  • Antonin artaud
    5419 mots | 22 pages
  • Antonin artaud
    2742 mots | 11 pages
  • Antonin artaud
    451 mots | 2 pages
  • Antonin artaud
    1163 mots | 5 pages
  • Artaud antonin
    1844 mots | 8 pages
  • Antonin artaud
    1997 mots | 8 pages