Apolinaire alcool

297 mots 2 pages
" Adieu" On note tout d’abord un effet de disposition : le texte est présenté visuellement d’une manière particulière. Selon Max Jacob, dans la préface du Cornet à dés, « Le poème est un objet construit […]. ». La construction de cet objet poétique obéit à des règles qui nous sont familières : la versification est apparente. Les règles du vers français reposent sur un triple système de retour : o il y a retour d’un certain nombre de syllabes (le mètre) ; o il y a retour de certaines homophonies en fin de vers (la rime) ; o il y a retour régulier de l’accent (le rythme).
· Nous observons ici deux rimes dont une est dominante : [ɛR] et [tã].
· Le texte est composé de réseaux phonétiques : o retour des dentales et o ouvert (l’automne connote la mort → réseau funèbre : « automne », « morte », « temps ») ; o réseau lexical du souvenir : « cueilli », « bruyère », « souviens » (le brin de bruyère connote la tombe).
· La phonétique présente donc une importance considérable : le signe est doté d’une importance matérielle. Cf. Sartre : « L’homme qui parle est au-delà des mots, près de l’objet ; le poète est en deçà. Pour le premier, ils sont domestiques ; pour le second, ils restent à l’état sauvage. Pour celui-là, ce sont des conventions utiles, des outils qui s’usent peu à peu et qu’on jette quand ils ne peuvent plus servir ; pour le second, ce sont des choses naturelles qui croissent naturellement sur la terre comme l’herbe et les arbres. »
· La rime [ã] enrichit le texte car on la retrouve à l’intérieur du poème (« Odeur du temps »). On observe par ailleurs, grâce à une lecture verticale, une opposition entre la terre (c’est-à-dire le globe) et la terre où pousse la

en relation

  • Guillaume apolinaire, alcools
    601 mots | 3 pages
  • Commentaire alcool apolinaire
    592 mots | 3 pages
  • Arcticle alcools de apolinaire
    573 mots | 3 pages
  • Fiche bac de francais apolinaire "alcool"
    583 mots | 3 pages
  • Dissertation
    757 mots | 4 pages
  • Analyse rhénanes d'apollinaire
    1230 mots | 5 pages
  • Preface anthologie poétique
    562 mots | 3 pages
  • Appolinaire
    632 mots | 3 pages
  • Dossier modernité
    1909 mots | 8 pages
  • utopie
    1660 mots | 7 pages