Apologue

484 mots 2 pages
Apologue

L'apologue est un discours narratif démonstratif, à visée argumentative et didactique, très souvent allégorique, rédigé en vers ou en prose, qui renferme des enseignements, dont on tire une morale pratique. Il constitue également un genre littéraire. Histoire de l'apologue

Fables et paraboles antiques

L'Antiquité a connu deux formes essentielles d'apologue, les fables qui sont en prose du grec Esope (VIe siècle av. J.-C.), en vers du latin Phèdre (Ier siècle av. J.-C.) et les paraboles de l'Évangile. Les premières utilisent très souvent les animaux comme personnages. Les secondes mettent en scène des êtres humains à qui se trouve délivré un enseignement moral issus des paroles du Christ.

Les fables à l'époque classique

Délaissée au profit du fabliau pendant le Moyen-Age, la fable connait un grand succès à l'époque classique : La Fontaine puise à toutes les sources antiques et à des sources orientales plus récentes - le fabuliste indien Pilpay - pour composer des textes dont la vocation éducative est clairement définie dans la préface. Au siècle suivant, Jean-Pierre Claris de Florian compose lui aussi des fables, mais ce genre semble avoir atteint son sommet avec Jean de La Fontaine ; et après le XVIIIe siècle, seuls quelques écrivains s'en inspirent, pour en faire des pastiches ou des parodies, comme Victor Hugo, Tristan Corbière et, au XXe siècle, Jean Anouilh et Raymond Queneau.

Les maximes du Grand Siècle

Les maximes sont des formules très rapides énonçant une règle morale ou une réflexion d'ordre général. Les plus célèbres sont celles du moraliste François de La Rochefoucauld (1613-1680).

Fonction de l'apologue

L'apologue se distingue très clairement de l'essai, puisque ce dernier n'est jamais narratif. Les fonctions de l'apologue sont de plaire et d'instruire.

Quelques auteurs célèbres

• Fable : La Fontaine, Esope, Phèdre, Florian • Conte philosophique : Voltaire • Essais : Montesquieu, Montaigne •

en relation

  • Apologue
    679 mots | 3 pages
  • Apologue
    462 mots | 2 pages
  • Apologue
    2772 mots | 12 pages
  • Apologue
    961 mots | 4 pages
  • apologue
    287 mots | 2 pages
  • Apologue
    1223 mots | 5 pages
  • Les apologues
    1597 mots | 7 pages
  • Apologue
    1323 mots | 6 pages
  • Apologue
    591 mots | 3 pages
  • Apologue
    968 mots | 4 pages