Approche historique du devoir et de la morale

Pages: 8 (1940 mots) Publié le: 17 mai 2014
Approche historique du devoir et de la morale

Lipovetsky décrit une opposition entre les anciens et les modernes :
- les anciens se représentent la cité, le tout, comme antérieure à l’individu. Une personne n’a de sens que lorsqu’elle trouve place dans la communauté. Il y a de la méfiance envers ceux qui se mettent trop en avant par rapport à la société -> hybris.
- les modernesconsidèrent au contraire qu’il y a au départ des individus isolés, puis créent la communauté par le biais d’un contrat.

Dans la tradition monothéiste, on se représente la vie de l’humanité comme commençant comme un péché originel, puis un long chemin de rédemption, au bout duquel on peut espérer le salut. C’est en consultant un texte sacré que l’on connaît son devoir. L’individu n’est jamais livré àlui-même. Dieu est au fondement de la politique, ensuite interviennent le Roi et le Pape, et enfin les sujets. Bossuet dit que Dieu est à ses créatures ce que le roi est à sujets, ce que le père est à ses enfants. C’est donc fondé sur le principe de l’obéissance. Lipovetsky décrit la morale des anciens comme une morale traditionaliste et transcendantale (se rapportant à Dieu). Peter Brown amontré qu’on amis en avant la virginité et même la castration, chez les Anciens extrêmes.
L’Église a voulu asseoir la civilisation autour de l’exigence du devoir. Saint-Benoît a dicté une règle de vie pour les moines, organisant leur vie. Cette Règle va se répandre à travers l’Europe, au sein de l’ordre bénédictin. Mais le respect de la Règle va se relâcher, il va donc y avoir deux grandesréformes :
- la réforme de Cluny, au Xème siècle, survient à un moment ou le territoire français subissait des raids normands et hongrois. Il y avait trois types de territoires : ceux de l’Église, ceux des seigneurs et celui du Roi. Guillaume le pieu, duc d’Aquitaine, fonde à Cluny un monastère qui va propager un nouvel esprit dit « Clunisien » qui va se répandre depuis le Portugal jusqu’à la Pologne. Ellese présente comme une réaction contre le chaos de l’an 1000. Mais il y a encore un déclin à la fin du XIème, que l’on explique par la montée en puissance du pouvoir royal, qui fait concurrence au pouvoir de l’Église (territoires).
- la réforme de Cîteaux, créée par saint Robert, abbé de Molesmes, qui fonde en 1098, au fin fond d’une forêt marécageuse, dans le diocèse de Lambre, la première abbayede cîteaux, rejoint par Bernard de Clervaux. Ce ne sont pas moins de 343 monastères qui vont adopter ce mode de vie en 1152. Elle témoigne de la volonté de ces hommes pieux d’arracher les hommes à la barbarie. Bernard de Clervaux sera donc, pendant une période, le véritable chef de la chrétienté, il veut lutter contre les vains plaisirs, la joie de vivre, les jouissances. Les croisades ontdécouvert l’empire byzantin, y découvrant le luxe. L’occident prend alors conscience de son retard matériel. On aspire donc a rattraper ce retard matériel. saint Bernard et saint Robert veulent quitter ce monde qui se perd dans le goût du luxe et de la matière. saint Bernard reproche aux Clunisiens de s’être laissé aller aux plaisirs.
Il y a cependant eu des morales avant le monothéisme. L’épopée deGilgamesh est un récit qui se déroule de -3000 à -2000, écrit au VIème siècle avant JC. C’est une épopée majeure, très largement diffusée, traduites à l’époque en hittite et hurrite. On connaît surtout la version sumérienne et acadienne. Cette épopée a d’abord été une tradition orale. Le passage à l’écriture de cette épopée remonte à -2000. Gilgamesh est le roi d’Uruk, il règne quelque part entre-3000 et -2500. Trois caractéristiques font de lui un héros : il se rattache au monde divin (2/3 divin, 1/3 humain), il a reçu une formation complète, et il traverse de accomplir des prouesses et des exploits. Ce roi, dans sa jeunesse, règne en tyran, mais au terme de sa quête, il en viendra à établir une royauté juste. Il y a deux types de destinataires : les futurs rois, mais aussi tout...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Moral et devoir.
  • Approche historique et moderne de la tauromachie
  • Approche historique du château d'angers
  • Approche historique de la santé
  • Approche historique du handicap
  • Cours sur la morale et le devoir
  • Morale : devoir/bonheur
  • Faire son devoir, est-ce là toute la morale ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !